10 étudiants refusés à Harvard pour des messages Facebook

Dans un groupe privé de facebook, dix étudiants de première année s’envoyaient des images choquantes se moquant de l’agression sexuelle, de l’holocauste et desdécès d’enfants. Harvard auraitrefusé leur demande d’acceptation pour la classe de2021.

L’université n’a pas expliqué la décision de résilier les offres, en disant qu’elle ne fait pas de commentaire public sur l’admission des candidats individuels. Mais une politique scolaire stipulerait que Harvardse réserve le droit de retirer ses offres d’acceptation si un «étudiant admis s’engage dans un comportement qui met en question son honnêteté, sa maturité ou son caractère moral».

Suite à une enquête menée sur des messages qu’ils ont postésdans un groupe privé de Facebook, ces dix étudiants  s’envoyaient des images choquantes qui se moquaient de l’agression sexuelle, de l’holocauste et des décès d’enfants, selon les captures d’écran du chat obtenu par TheCrimson. Certains des messages plaisantaient que lesenfants qui abusaient de leurs enfants éprouvaient des émotions sexuelles, tandis qued’autres avaient des coups de poing dirigés contre des groupes ethniques ou raciaux spécifiques. Ils plaisantaient que suspendre un enfant mexicain devrait être appelé «temps de piñata».  Selon Harvard Crimson, les offres d’acceptation à au moins 10 étudiants de première année pour la classe de 2021 ont été annulées.

La réaction à la décision de Harvard sur les médias sociaux a jusqu’ici été largement positive, tandis que d’autres ont vu l’incident comme un récit de mise en garde et un rappel que les étudiants devraient faire attention à ce qu’ils publient dans les médias sociaux.  Pendant ce temps, d’autres se demandent si Harvard n’est pas est allé trop loin puisque les messages étaient partagés dans un groupe privé de Facebook. 

Source: loophaiti

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur