Au Taïwan, Jovenel Moïse signe un accord qui éloigne Haïti de la Chine

Jovenel Moïse est en visite à Taïwan pour une durée de 5 jours. Il est accompagné d’une délégation composée de 30 personnes, dont les présidents des deux chambres Joseph Lambert et Gary Bodeau.

Hier, il s’est entretenu avec la présidente Taïwanaise, Tsaï Ing-Wen avec qui elle a conclu un accord conjoint qui cimente les bases de la coopération entre les deux pays. Un groupe de travail sera établi au nom de cet accord afin de rédiger, dans un délai de 30 jours, de nouvelles conditions de collaboration pour le développement économique et infrastructurel en Haïti.

Il devrait permettre également au gouvernement d’attirer les investisseurs taïwanais dans le pays. Au cours de cette réunion, Jovenel Moïse a réitéré sa volonté de marcher aux côtés de la province indépendantiste chinoise.

Il a confié que les deux nations ont des intérêts politiques à partager et qu’il croit que l’établissement d’une coopération bilatérale dans ces domaines créerait une situation gagnant-gagnant pour les deux pays.

Selon les nouvelles du journal Taipei News, Taïwan aurait promis un prêt à faible intérêt taux d’intérêt de 4,5 milliards de dollars Taïwanais (soit 150 millions de dollars américains) pour aider Haïti à améliorer son réseau électrique. L’objectif de ce voyage est, pour le président de la République, un moyen de consolider l’engagement d’Haïti envers le Taïwan et, parallèlement, s’éloigner des intentions de la Chine.

Une cérémonie militaire a été organisée devant le bâtiment présidentiel à son arrivée dans le pays. Il a été, ensuite, décoré de l’Ordre du Brillant qui est le plus grand grade que le Taïwan accorde à un président étranger.

SOURCE: Loophaiti

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur