Aznavour dans la voix de Naïka Richard

Le 6 avril 2018, @naikamusic, jeune chanteuse professionnelle, produit un cover du titre « Hier encore » de Charles Aznavour, son idole, et elle le publie sur son compte Instagram. Après la mort de la légende française survenue le 1er octobre, la vidéo en question a refait surface, circulant sur les réseaux sociaux, récoltant de multiples réactions positives. La jeune chanteuse en question se nomme Naïka Richard, elle a 23 ans.

« L’une de mes chansons préférées de tous les temps par l’un de mes artistes préférés de tous les temps. » Voici les mots avec lesquels Naïka Richard a illustré cette interprétation où on la voit jouer au piano.

Établie aux États-Unis où elle pratique la musique et en vit, la jeune femme est une habituée de la scène et n’en est pas à son premier cover. « Mercy on me », cover daté de 2016, a quarante-huit mille vues sur Youtube ; de même que son cover de « Close », cette chanson de Nick Jonas qui enregistre plus trente-sept mille vues. La chanteuse a aussi dans son répertoire quelques singles dont « Oh Mama », le plus récent, « Serpentine » ou encore « Ride ».

Début 2018, elle déménage à Los Angeles, après avoir été graduée en musique au Berklee College of Music de Boston, l’une des meilleures écoles au monde dans sa catégorie.

Actuellement, Naïka Richard chante dans un groupe qui porte son prénom et partage régulièrement avec ses abonnés Instagram et sur son compte Youtube ses performances vidéos, les affiches annonçant ses prestations ou encore des photos d’elle prises au cours de ses passages sur scène. Naïka est aussi une grande fan de Beyoncé (son timeline déborde de ses photos) et du mari de la mégastar américaine, Jay-Z, ainsi que de feue Amy Winehouse.

À l’annonce de la mort d’Aznavour le lundi 1er octobre, Naïka a publié une photo d’un Charles jeune avec une légende émouvante : « Mon coeur est tellement lourd. Cet homme était l’un de mes artistes favoris et l’une des plus grandes inspirations de tous les temps. Le monde a perdu un bijou précieux aujourd’hui. Que vos merveilleux mots, votre musique et votre âme soient immortels ! J’avais rêvé partager une chanson avec vous un jour, mais je me contenterai du frémissement le long de ma colonne vertébrale à chaque fois que j’écoute le son de votre voix et votre musique. Reposez en paix, légende. Merci pour tout. “Il faut boire jusqu’à l’ivresse sa jeunesse”. »

Svelte, cheveux noirs portés longs, un brin provocatrice, Naïka a une de ces voix que l’on n’oublie pas de si tôt. Puissante, douce, sensuelle. Une voix qui inspire, qui calme, qui fait rêver.

Après avoir passé quelques jours en Haïti cette semaine, c’est entre deux avions que Ticket l’a retrouvée vendredi, en route vers son port d’attache aux Etats-Unis. Mais Naïka promet au journal un belle entrevue pour bientôt. Restez à l’affût. Croyez-nous, elle en vaut la peine.

Et si vous êtes déjà impatients, vous pouvez aussi découvrir un brin de sa vie sur Instagram (@naikamusic) et plusieurs vidéos sur sa chaîne Youtube, notamment une superbe interprétation de Lumane Casimir qui vaut l’écoute.

Vendredi matin, l’interprétation de la jeune femme jouait sur les ondes de Magik 9 alors que se déroulait l’hommage à Charles Aznavour aux Invalides, à Paris. Naïka a rapproché Haïti d’Aznavour. Sa chanson et la vidéo seront diffusées de minuit à minuit, entre le samedi 6 et le dimanche 7 octobre lors des émissions spéciales de 24 heures d’Aznavour que diffuseront Magik 9, Visa FM et Télé 20.

 

Source: le nouvelliste

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur