Bientôt une bière au gout de vagin ?

En France, il y a pas moins de 4.000 marques de bières disponibles, selon Francesoir. Cela comprend, selon le media, les géants du marché au produit artisanal à la distribution confidentielle en passant par les « quelques cas atypique comme ce produit proposée par la marque polonaise « The Order of Yoni » ».

Sa proposition parait autant hilarante qu’insolite, rapporte Francesoir. Cette société polonaise veut réaliser une bière à base de secrétions vaginales de mannequins sélectionnés. Mais elle n’a pas encore dévoilé le processus de fabrication, ce qui donne naissance à des questions comme « quels types de vagins seront éligibles ? « Comment la société recueillera-t-elle les sécrétions et sur quelles bases choisir les mannequins ? » commencent à être posées.

Et derrière toutes ces questions, pourrait bien se cacher une autre : craindra-t-on un quasi-monopole du marché par la marque polonaise « The Order of Yoni » ? L’entreprise qui joue à fond la carte de l’ésotérisme – logo mystérieux, nom tiré d’une déesse de l’hindouisme – propose en effet, ni plus ni moins, qu’une bière aromatisée au vagin, rapporte Francesoir.

Pour plus de précision, The Order of Yoni assure vendre un produit parfumé aux sécrétions vaginales. Monika et Paulina dont les deux mannequins polonaises dont les fluides intimes sont utilisés dans le cadre de la production de cette bière, selon le descriptif promotionnel. Elles deux stars dont ont été sélectionnées en raison de « leur beauté et leur intelligence ». Comment savoir si ce sont vraiment les ferments issus de ces deux jeunes femmes qui sont bien utilisés? Le procédé de fabrication étant tenu secret, cela reste jusqu’ici difficile.

Ce n’est pas tout. The Order of Yoni propose aussi pour les couples, la création d’une bière personnalisée et arômatisée à l’intimité de Madame, moyennant 10.000 euros pour la fabrication de 60 bouteilles de 50 centilitres.

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur