Brésil: un député homosexuel fuit le pays

 

Le député Brésilien Jean Wyllys, homosexuel, a annoncé la semaine prochaine avoir renoncé à ses fonctions de parlementaire. Disant craindre pour sa vie, il quitte ainsi le pays à la suite de menaces de mort dont il a fait l’objet.

Le premier député du Brésil à avoir annoncé son homosexualité, a fait ses confidences au journal Folha de Sao Paulo. Le journal rapporte que le député faisait face à de plus en plus de menaces de mort après l’assassinat en mars 2018, de Marielle Franco, conseillère municipale de Rio de Janeiro et amie proche du parlementaire.

Le parlementaire ne compte pas révéler son lieu de résidence, selon les informations fournies par son équipe de communication et relayées par la Fondation Thomson Reuters. Il ne compte pas non plus donner d’entrevue, toujours, dit-il, pour des raisons de sécurité.

Wyllys était à son troisième mandat. Elu en octobre 2018, l’homme politique incarnat un défenseur important pour la communauté LBGT au Brésil dirigé désormais par le président d’extrême droite, Jair Bolsonaro, réputé homophobe et raciste.

Wyllys déplore le fait que depuis l’élection de Bolsonaro, les violences à l’encontre des personnes homosexuelles se sont intensifiées.

Source: loophaiti

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur