Djakout #1/Klass : le tandem du moment

Depuis un certain moment, le tandem Djakout #1/Klass fait son p’tit bonhomme de chemin. Les musiciens de ces deux formations musicales arrivent à s’entendre pour s’offrir en spectacle à plusieurs reprises pour le plaisir des amants du compas direct. Les dates les plus récentes : 8 décembre 2017 à New York (USA), 9 décembre 2017 à Philadelphie (USA), 4 janvier 2018 au Djoumbala night Club (Haïti), et 14 janvier 2018 à Iguana café à Miami (USA). Presque toutes ces soirées ont drainé la foule. À chaque affiche, les gens ont fait le déplacement pour aller danser, chanter, hurler au son de la musique de ces deux groupes musicaux.

Notoriété aidant, actuellement dans le milieu musical haïtien, spécifiquement le Compas, Djakout #1/Klass est un tandem qui attire beaucoup les attentions. Tous les yeux sont rivés sur ces groupes musicaux pendant chaque affrontement musical. Ceux et celles, qui ne peuvent pas être présents physiquement, se contentent de regarder chaque duel à travers Facebook Live.

Sur les réseaux sociaux et les forums de musique, les fans défendent leur formation musicale. Dans cette pratique, les musiciens de Djakout et Klass ne laissent pas indifférents.

Dans ce duel musical, le respect s’est apparemment établi. Cependant, cela n’empêche pas que Shabba et Richie de se taquiner avant, pendant et après les différentes prestations. Dans la soirée du 4 janvier 2017 au Djoumbala, Hervé Antenor dit Shabba a clairement laissé entendre que son groupe n’est pas en polémique avec Klass. Entre-temps, pour soutenir ses déclarations, le très populaire tambourineur a rappelé que le compétiteur direct de Djakout #1 est T-Vice.

En outre, dans une interview que Shabba a accordée à l’animateur Guy Wewe, l’artiste a reconnu que “Djakout abitye bat Klass, e Klass abitye bat Djakout”. Toujours dans cette même entrevue, le musicien poursuit : « j’admets que Klass a eu la meilleure prestation que celle de Djakout à Philadelphia. À New York la performance des deux groupes était à égale mais en Haïti Djakout a surpassé son adversaire », explique un Shabba à gorge déployée.

En guise de réplique à Shabba, le directeur musical du groupe Klass, Jean Hérard Richard a publié une vidéo sur sa page Facebook, le 13 janvier 2018. Dans cette courte vidéo au contenu ironique, le batteur se moque de Shabba en disant qu’il serait de bon ton de décerner un certificat honneur et mérite à ce dernier comme rusé. Toujours dans la vidéo, Richie lance cette question : « Kiyès k ap ede yo panse ? » Pour faire allusion aux musiciens de Djakout #1. La superstar maker demande aux musiciens d’identifier ce qu’ils jouent comme genre musical.

Dans le secteur musical haïtien, il y a plusieurs générations qui aimeraient voir un face à face entre Septentrional et Tropicana d’Haïti. Malheureusement aucun promoteur ne peut s’armer du courage pour faire une telle proposition aux responsables de ces rivaux. Ils n’accepteraient pas. Les mordus du rap attendent toujours avec impatience une affiche où Barikad et RockFam pourront enfin se produire sur un même podium.

En tout cas, dans l’espoir un jour de voir ces groupes musicaux se partager la même scène, les amants de la bonne musique peuvent donc continuer de déguster le tandem Djakout/Klass. D’ailleurs, au regard de ce que cette affiche représente actuellement dans le milieu, le public peut toujours s’attendre à d’autres événements, où ces deux grosses pointures du compas vont se mesurer pour le bonheur des consommateurs.

Richard Alexandre

Source: le national

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur