Dossier Vladjimir Legagneur : deux suspects appréhendés, l’hypothèse de l’assassinat se confirme progressivement

La police judiciaire a procédé à l’arrestation de deux suspects dans le cadre de l’enquête sur la disparition du photo-journaliste Vladjimir Legagneur, au centre-ville de Port-au-Prince,vendredi saint, a confié au journal une source proche de la DCPJ, le jeudi 5 avril 2018. Le téléphone du photo-journaliste était en possession de ces suspects liés à Grand-Ravine, ce quartier chaud situé dans les hauteurs de Martissant, au sud de la capitale, où Vladjimir Legagneur s’était rendu le 14 mars dernier pour réaliser un reportage.

Les éléments de l’enquête permettent de croire qu’il a été tué le même jour et que son téléphone utilisé quarante-huit heures après, soit le 16 mars, par les suspects interpellés. Les enquêteurs cherchent à déterminer le niveau de responsabilité des suspects, a expliqué cette source au journal. Le chapeau retrouvé sur un terrain vague faisant office de charnier à Grand-Ravine est bien celui que portait Vladjimir Legagneur selon les confirmations de sa femme, a poursuivi cette source. Le test ADN sur les ossements récupérés n’est pas encore effectué. Il n’y a pas encore de prélèvement d’ADN d’un membre de sa famille pour établir la correspondance génétique ou non, selon la source interrogée par le journal jeudi soir.

« Il n’y a pas eu d’opération à Grand-Ravine. Par contre, nous avons procédé hier mercredi à l’arrestation à Delmas de cinq personnes dont l’une est le frère de Tèt Kale, un chef de gang arrêté par la police depuis un certain temps au moment où il tentait de quitter le pays. Les cinq membres de ce gang étaient spécialisés dans l’attaque de personnes revenant de la banque et de l’aéroport. L’enquête permet de déterminer que les membres de ce gang ont des ramifications avec ceux de Cité-de-Dieu et de Grand-Ravine », a confié au journal le directeur départemental de l’Ouest de la PNH Berson Soljour, qui a lancé l’opération Bienvenue en Haïti.

Dans le cadre de cette opération de 90 jours, la sécurité dans le périmètre immédiat de l’aéroport international Toussaint Louverture a été renforcée et la circulation à moto interdite dans des artères limitrophes de l’aéroport. Les avancées dans l’enquête pour retrouver et ou arrêter les assassins du photo-journaliste Vladjimir Legagneur interviennent après une mobilisation nationale ayant un écho international de la corporation des journalistes pour forcer les autorités policières et judiciaires à agir.

Source: le nouvelliste

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur