Edmonde Supplice Beauzile ne dirige plus le parti FUSION

Edmonde Supplice Beauzile et Rosemond Pradel, respectivement présidente et secrétaire général de FUSION des sociaux-démocrates haïtiens ne font plus partie de l’équipe directrice du parti.

Les deux leaders ont été remplacés, selon une résolution adoptée ce jeudi 30 août 2018 par les membres de FUSION.

Menée par le mouvement alternatif pour la démocratie au sein du parti, cette résolution émane d’un Conseil national extraordinaire, dont l’objectif était de mettre un terme à la crise qui ronge la formation politique depuis un certain temps.

Le parti est présentement dirigé par un nouveau comité présidé par Pedrica Saint Jean. La mission du comité est d’organiser les élections devant amener à un nouveau directoire à la tête du parti. Pour Rosemond Pradel, cette décision est illégale. Il promet d’entreprendre des poursuites judiciaires à l’encontre de ce comité, tout en jugeant la démarche nulle et non avenue.

Le parti Fusion des Sociaux-démocrates est en crise depuis un certain temps. L’ancienne candidate à la présidence aux élections de 2015 avait fait le choix de se reconduire à la direction du parti, en dépit de son bilan de leadership pas très fameux, selon Victor Benoit, membre fondateur du parti.

« Elle refuse systématiquement de laisser l’opportunité à des jeunes qui ont déjà donné la preuve de leur compétence comme militants et cadres politiques efficaces, d’accéder à la direction de la Fusion », avait écrit l’ex-président du parti en avril dernier dans les colonnes du journal Le Nouvelliste.

Victor Benoit avait reproché au parti cette injustice, basée sur des préjugés relatifs aux origines sociales de ces jeunes issus pour la plupart de milieux défavorisés et marginalisés.

 

 

Source: loophaiti

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur