FAIRE MANGER DU FROMAGE À VOTRE BÉBÉ DIMINUERAIT SES RISQUES D’ALLERGIES

A partir de quatre mois, l’alimentation des enfants se diversifie. Les petits pots aux légumes, les compotes de fruits et les divers laitages font leur apparition au menu. Car il s’agit d’éveiller les papilles du bambin à la multitude de saveurs qui l’entoure. selon une étude menée par le CHU de Besançon et l’Inra, une alimentation riche en fromage dès le plus jeune âge permettrait de se protéger des maladies allergiques et de l’asthme.

Une bonne source d’alimentation pour le microbiote intestinal

L’explication de cette découverte pourrait se trouver dans le fait que les fromages dont le lait n’a pas été pasteurisé renferment des milliards de bactéries. Une fois ingérées, celles-ci alimentent le microbiote intestinal [ensemble des bactéries, virus et levures présent dans l’intestin, ndlr.] de celui qui le déguste et « participent, explique Jean-Charles Dalphin dans les colonnes de 20 Minutes, à la construction d’un microbiote idéal ». Or ce microbiote, qui se construit dans les premiers mois de la vie, est essentiel pour assurer un système immunitaire solide. « Quand on devient allergique, c’est que notre système de défense est déviant : il va réagir à des substances inoffensives comme les poils de chat ou les pollens », poursuit-il.

Des études complémentaires doivent désormais être menées pour déterminer si ces bénéfices sur la santé sont liés à la diversité des fromages consommés ou à la fréquence de leur dégustation. Des analyses du microbiote intestinal pourraient d’autre part aider à comprendre les mécanismes de cette diminution de risques.

Source : lci.fr

 

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur