Haïti bientôt surveillé par des caméras

Les députés ont voté le mercredi 12 juillet la proposition de la vidéo surveillance.

Son intitulé ?Loi portant sur la vidéo surveillance.

Ce nouvel instrument qui crée le « Bureau National de vidéosurveillance (BNV) a été adopté 12 juillet 2017 à la chambre des députés. Introduite par le député Cholzer Chancy, la loi a conquis 55 députés sur les 64 présents dans la séance. 7 députés se sont abstenus.

Alors que le texte place le Bureau national de vidéosurveillance sous la tutelle du ministère de la Défense nationale et de celui de la Justice et de la Sécurité publique, il dispose que toute atteinte au système est qualifiée de « crime » et sera punie de « la peine de réclusion».

Le texte ne fait pas unanimité parmi les occupants de la Chambre basse. Pour le députéd’Aquin Jean Robert Bossé, « en votant cette loi telle qu’elle est, [mes collègues] sont en train de créer un véritable monstre visant à persécuter lescitoyens dans les prochains jours ».

Si le député de Cabaret, Joseph Manès Louis, élu sous la bannière de Lavalas entend attaquer la loi devant les tribunaux, c’est parce qu’en la votant, « de manière aveugle », estime-t-il, les députés n’ont fait que jouer le jeu de l’exécutif qui a sollicité « le bénéfice de l’urgence pour cette loi».

Source : loophaiti

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur