Haïti – Culture : Vote de la proposition de loi relative à l’aide aux artistes haïtiens

Le Ministère de la Culture et de la Communication, a salué le vote à l’unanimité au Sénat cette semaine, de la proposition de loi relative à la promotion dela culture et à l’aide aux artistes et aux artisans, une initiative du Sénateur Gracia Delva, qui avait déjà votée à la Chambre des députés en 2013.

Dans son discours d’installation le 22 mars dernier, Limond Toussaint, le Ministre de la Culture avait déclaré « […] Compte tenu du degré de précarité dans lequel évoluent nos créateurs artistiques, la protection sociale des artistes constitue une préoccupation majeure du gouvernement. Plusieurs d’entre eux se trouvent confrontés à des difficultés économiques énormes et ils ont besoin d’accompagnement capable de leur permettre de vivre dans la dignité et avec une protection sociale adéquate. Dans cette perspective, le personnel culturel entre autres : les chanteurs, les danseurs, les metteurs en scène, les organisateurs des pectacle, comme toute autre entreprise culturelle, a besoin d’une assistance sociale pour promouvoir ses activités et parvenir à une meilleure productivité […] »

Outre la protection sociale des artistes, concernant la protection de la culture, cette proposition de loi stipule que « Le quota de diffusion de la musique haïtienne sur les stations de radio et de télévision est fixé à 70%. ». Elle crée également un Comité permanent du carnaval, dont les membres sont nommés pour deux ans et précise que « Le Carnaval national peut désormais d’une année à autre se tenir dans l’une des grandes villes du pays. » Cette proposition de loi évoque aussi la création d’une structure permanente consacrée à l’organisation d’évènements culturels.

Toutefois, plusieurs articles ayant été supprimés ou modifiés au Sénat cette proposition de loi devra être retourné à la Chambre basse, pour être soumise à la ratification dans les mêmes termes, avant d’être transmise à l’Exécutif pour publication dans le journal officiel « Le Moniteur ».

Source: HaïtiLibre

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur