Haïti est l’un des endroits les plus dangereux pour tomber enceinte

Informer autour du développement durable, de l’humanitaire et notamment de la santé est au cœur de la plateforme Devex. Elle dévoile une nouvelle plutôt accablante concernant la situation sanitaire en Haïti, particulièrement à propos de la mortalité maternelle. Dans les faits, l’on rapporte qu’ « une femme en Haïti a 1 chance sur 80 de mourir pendant la grossesse ou l’accouchement ».

Ce faisant, Haïti est considéré comme « l’endroit le plus dangereux pour tomber enceinte et donner naissance dans l’hémisphère occidental » explique ce rapport dans lequel l’on détaille, en outre, que « le taux de mortalité infantile du pays se situe autour de 67 pour 1 000 naissances, plaçant Haïti légèrement en dessous de l’Afghanistan quand il s’agit de décès prématurés de jeunes enfants de moins de 5 ans ».

 

Devex

@devex

« A woman in Haiti has a 1 in 80 chance of dying during pregnancy or childbirth, making the Caribbean nation the most dangerous place to be pregnant and give birth in the Western hemisphere. » Read more: http://dvx.cm/RuralHealth 

 

Le manque d’accès aux soins que nécessitent une femme enceinte ou qui accouche est un fait réccurent en Haïti, par rapport à l’insuffisance de centre de santé dans plusieurs endroits du pays. Un autre facteur occasionant cette situation est le problème d’infrastructure en Haïti qui complique la possibilité d’accéder aux centres de santé disponibles dans certaines zones reculées.

Résoudre ce problème d’accessibilité aux soins de santé constituerait un grand pas vers la réduction de ce risque mortel chez les femmes enceintes ou qui accouchent en Haiti. « L’accouchement dans un établissement de santé concourt également à réduire le risque de décès de la mère et de l’enfant », selon le rapport (EMMUS-VI) qui présente des indicateurs clésfournis à partir de données de suivi et d’évaluation dans les domaines de la population et de la santé en Haïti.

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur