Haïti – FLASH : Coût du visa dominicain, explications du Consulat

Suite aux réactions de colère et d’incompréhension provoquées en Haïti par l’annonce, vendredi 2 février dernier de l’augmentation de plus de 50% du Prix du Visa dominicain multiple d’un an (le plus recherché par les haïtiens) qui coûte désormais 350 dollars  , le Consulat général de la République dominicaine à Port-au-Prince s’est expliqué.

César Antonio Cuevas Pérez, le Ministre conseiller au Consulat dominicain a confirmé que le montant total de la facture à payer pour un visa multiple était bien de 350 dollars, mais que ce n’était dû à l’augmentation du prix du VISA qui est resté inchangé, mais à cause de l’ajout d’une assurance obligatoire de 150 dollars, qui s’applique à tous les types de visa (touriste, résident et étudiant) quelque soit la nationalité du demandeur, à l’exception de ceux qui détiennent un visa nord-américains (USA et Canada) et pour les 26 pays de l’Union européenne (visa Schengen).

Selon un document relatif à cette assurance, qui est délivrée par la compagnie dominicaine d’Assurance « BBA Corp. », elle couvre le rapatriement des étrangers en République Dominicaine, le rapatriement funéraire et les frais médicaux, dont entre autres : une assistance médicale pour accident ou maladie préexistante (jusqu’à 10,000 dollars), des dépenses médicales pour urgence de grossesse (300 dollars)… Pour les femmes enceintes qui se rendent en République Dominicaine cette assurance va couvrir toutes leurs dépenses.

Pour les étudiant, le Ministre conseiller Pérez confirme que le VISA reste gratuit, toutefois comme ils vont rester un an sur le territoire dominicain, ils devront payer cette assurance obligatoire pour être protéger en cas notamment de maladie.

En résumer le Prix du VISA ne change pas, mais la facture augmente à 350 dollars et pour les étudiants le VISA gratuit nécessitera maintenant de payer 150 dollars obligatoire pour l’assurance. Une façon pour les autorités dominicaines de réduire la facture de près de 8 milliards de pesos annuelle  que leur coûte les soins aux haïtiens en situation irrégulière (3 milliards) et la prise en charges des femmes enceintes haïtiennes (5 milliards) qui viennent accoucher illégalement en République Dominicaine.

Source: HaïtiLibre

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur