Haïti – FLASH : Pénurie de diesel évitée de justesse en Haïti

Dans une note datée de jeudi 17 janvier le Ministère de l’Économie avise le public en général et les distributeurs de produits pétroliers en particulier, que toutes les dispositions sont prises pour approvisionner le marché pour éviter toute rupture de stock et invite la population à ne pas céder à la panique et à vaquer normalement à ses occupations. Deuxième appel au calme après celui du Secrétaire d’État le 8 janvier dernier qui avait assurer que le carburants serait disponible incessamment

Maarten Boute, Maarten Boute, le Président de Digicel Haïti a indiqué « Nous avons reçu confirmation de nos fournisseurs que les navires de Novum Énergie sont à quai et qu’ils commencent à décharger ! La rupture de stock de diesel  semble donc évitée de justesse. En espérant qu’une solution durable soit trouvée à ce problème récurrent… »

Selon l’Association Nationale des Distributeurs de Produits Pétroliers (ANADIPP), il s’agit d’un premier navire ayant accosté jeudi soir à 7h00 p.m. au terminal de Thorland (Carrefour) avec à son bord 205,000 barils de diesel et d’un second navire chargé de 150,000 barils de gazoline au port de Tevassa (Varreux)

De son côté, le Forum Économique du Secteur Privé rappelle que par résolution adoptée en Conseil des Ministres le 10 janvier 2018, le Ministère de l’Économie est autorisé à prendre toutes les mesures jugées utiles pour s’assurer de la disponibilité, en tout temps et sur l’ensemble du territoire, des produit pétroliers. Cette même résolution indique que le BMPAD est seul autorisé à commander lesdits produits pétrolières pour les rendre disponibles à la consommation sur l’ensemble du territoire.

Dans une note, « Le Forum Économique du Secteur Privé se trouve dans l’obligation de constater que les institutions responsables depuis janvier 2018 n’ont pas su prendre les dispositions pour assurer approvisionnement régulier du marché haïtien en produit pétrolier alors qu’elles étaient prévisibles […] puisqu’il n’existe aujourd’hui aucun indice annonçant une solution durable visant à une nominalisation de la situation et garantissant à tous les citoyens et à toutes les entreprises les conditions leur permettant de vaquer calmement et sans contraintes à leurs occupations, le Forum demande aux autorités nationales de revoir les dispositions de la résolution du 10 janvier 2018 et de laisser les opérateurs légalement autorisés à fonctionner dans ce secteur, à prendre en charge l’approvisionnement et la distribution des produits pétroliers (diesel, gazoline et kérosène), tout en maintenant les processus administratifs en cours pour la détermination des prix aux consommateurs. »

source: Haitilibre

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur