Haïti lamine St-Martin 13-0 pour son entrée en lice

5 buts de Duckens Nazon, 3 de Frantzy Pierrot, dont un attribué à Diaro Forsythe contre son camp, un de Arcus Carlens, un de Charles Hérold Jr, un de Sony Mustivar, un de Derrick Étienne Jr et un de Jeff Louis, le compte est bon. Haïti s’impose 13-0 aux dépens de St-Martin pour son entrée en lice dans la Ligue des Nations de la Concacaf.

Pour son premier match au stade Sylvio Cator depuis son retour à la tête de la sélection nationale haïtienne, Marc Collat réussit en partie son pari. Sous les yeux des 7 500 spectateurs environ qui avaient fait le déplacement, Marc Collat expérimente un nouveau schéma tactique en alignant un 3-4-1-2 composé de Johny Placide #1 Capt – Ricardo Adé #4, Jérôme Meshack #3, Jems Geffrard #6 – Arcus Carlens #5, Sony Mustivar #17, Brian Alcéus #21, Wilde-Donald Guerrier #7 – Charles Hérold Jr #18 – Duckens Nazon #9 et Frantzy Pierrot pour contrer le 4-4-2 que lui opposait Elvis Albertos.

Les visiteurs paraissent concentrés en foulant la pelouse du stade avec à leur tête leur capitaine Jiovani Anthony et tentent tant bien que mal de contenir les assauts d’une équipe haïtienne concentrée sur son sujet. La complicité de Ricardo Adé avec Wilde Donald Guerrier sur les longues passes est intéressante, les balles fouettées de Charles Hérold Jr dérangent l’adversaire et la résistance de la défense de Saint-Martin ne dure que 10 minutes, le temps pour Frantzy Pierrot de profiter d’un mauvais dégagement du portier de Saint-Marteen pour le lober d’une frappe en cloche du pied droit et ouvrir le score. Haïti mène 1-0.

À partir de ce moment, l’équipe haïtienne se retrouve avec plus d’aisance. Techniquement supérieure sur le plan individuel, plus expérimentée dans leur jeu d’ensemble, l’équipe haïtienne domine son sujet complètement et n’était cette facilité déconcertante qui pousse à la déconcentration, Haïti aurait pu mener sur un score plus large que les 5 buts d’avance qu’il avait à son avantage à la pause.

Le fait pour Charles Hérold Jr de corser l’addition dès l’entame de la seconde période tue la concentration de l’équipe haïtienne qui laisse l’impression d’un grand frère s’amusant avec son petit frère, tentant des choses pour s’amuser, ratant quelques occasions qu’elle réussirait contre une plus grande formation à force de concentration, mais les buts continuent à pleuvoir. Arcus Carlens 59e, Nazon 61e, 63e, Derrick Étienne Jr 60e, Frantzy Pierrot 71e et même si Elvis sort son portier titulaire Jean Philip Sylvestre pour le remplacer par Jariel Pierre Gabriel, Sony Mystivar 85e et Jeff Louis 89e portent le total à 13 au coup de sifflet final.

«Mon équipe est une formation jeune. Je travaille dans cette équipe depuis un mois et demi, le président de la fédération nous demande de préparer cette jeune équipe pour les quatre prochaines années. Nous avons joué contre une grande équipe haïtienne si c’est une formation tout aussi jeune que la nôtre mais c’est une très grande équipe», reconnaîtra le sélectionneur de Saint-Martin en conférence de presse d’après match. .

«On fait une bonne rentrée dans cette compétition. Je suis tres heureux que les attaquants aient marqué même si je crois que nos attaquants auraient pu faire mieux», reconnaîtra le sélectionneur Marc Collat avant d’avancer «On va savourer cette victoire ensuite analyser l’adversaire. Sainte-Lucie a gagné à l’extérieur et ce sera beaucoup plus coriace que ce qu’on a eu aujourd’hui.»

Une minute de silence a été observée en mémoire de l’ancien international haïtien Rosemond Pierre décédé lundi matin dans un accident de circulation à l’entrée de l’Arcahaie alors qu’il rentrait à Port-au-Prince pour venir soutenir les Grenadiers.

Source: le nouvelliste

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur