Haïti – RD : Ramfis Trujillo candidat à la Présidence dominicaine en 2020 ?

Ramfis Domínguez Trujillo (48 ans), petit-fils du dictateur Rafael Leónidas Trujillo, candidat à la Présidence de la République Dominicaine en 2020 du Parti Démocratique Institutionnel (PDI), qui prône l’expulsion de tous les haïtiens illégaux et la construction d’un mur frontalier, affirme qu’il remplit toutes les conditions exigées par la Constitution dominicaine pour être candidat à la Présidence « En temps voulu, toute la documentation nécessaire sera connue pour que personne ne doute que je sois capable d’être candidat »

Le candidat du PDI, un parti nationaliste et populiste, a demandé à la « Junta Central Electoral » (JCE) le Conseil Électoral Central, que sa candidature à la Présidence soit vérifiée aussitôt que ses documents seront déposés et que la JCE avalise sont droit d’exercer sa candidature à la présidence du pays.

Ramfis Trujillo estime qu’il a le soutien du peuple dominicain, pour les propositions de changements présentées par son Parti et affirme qu’il entend dans une démocratie participative « promouvoir l’égalité pour les femmes », « défendre la souveraineté nationale avant tout », « déporter tous les haïtiens en situation irrégulière » et « construire un mur pour éviter les futurs problèmes avec Haïti ».

Rappelons que l’Article 20 de la Constitution Dominicaine stipule que les Dominicains qui adoptent une autre nationalité, volontairement ou par leur lieu de naissance (Ramfis Trujillo est né à New-York et américain de naissance), peuvent aspirer à la présidence et à la vice présidence Dominicaine, s’ils renoncent à la nationalité acquise 10 ans avant l’élection et s’ils ont résidé en République Dominicaine durant les 10 ans précédant l’élection.

Source: Haitilibre

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur