Haiti-sexe en voiture: le couple a payé avant d’être libéré

Le 21 septembre, les autorités de la police ont annoncé avoir identifié des policiers suspectés pour leur implication de la publication de la vidéo du couple surpris en pleins ébats sexuels dans leur voiture le week-end dernier. Ils ont été placés en isolement par l’inspection générale, a confirmé l’Office de la Protection du citoyen (OPC) et la coordonnatrice de la Fondation Kale Je, Marie Yolène Gilles.

C’est la Fondation Kale Je qui, d’ailleurs, accompagne les victimes dans leurs démarches, a précisé Mme Gilles. Selon les informations, les 5 policiers ne se sont pas seulement contentés de filmer le couple et publier la vidéo sur Internet, mais ont aussi placé les deux jeunes amants en garde à vue. Après avoir été forcé de prononcer des serments, le couple a payé 2500 gourdes pour être libéré.

Ecœurée, Marie Yolène Gilles demande que ces policiers soient transférés devant la Justice afin que leur acte soit condamné. Elle salue les efforts de l’Inspection générale de la Police nationale et promis que sa fondation accompagnera les victimes jusqu’au bout.

La vidéo du couple surpris en train de faire l’amour dans sa voiture vers une heure du matin à la rue Camille Léon, publiée sur les réseaux sociaux, a soulevé la colère des internautes dont la plupart exigent jusqu’ici des sanctions sévères contre ces agents de police.

Renan Hedouville, Directeur de l’OPC, condamne lui aussi cet acte et demande que des mesures soient prises contre ses auteurs, afin que de telles dérives ne se reproduisent plus au sein de la PNH.

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur