Haïti – Sports : Avancées dans le domaine sportif au pays

Edwing Charles, le Ministre de la Jeunesse et des Sports accompagné du Président du Comité Olympique Haïtien (COH), le Dr Hans Larsen, a partagé le 28 février dernier avec les représentants de plusieurs Fédérations et Associations sportives nationales les dernières décisions prises en vue de l’amélioration de la pratique du sport à travers le pays à savoir la formation de la Commission de Agence Nationale Antidopage et le projet d’une Unité de Médecine Sportive Nationale « Il est du devoir de l’État de jouer son rôle de régulateur du secteur, mais aussi d’accompagner, de prendre en charge les athlètes » a souligné le Ministre Edwing Charles.

Rappelons que la création de l’Agence Nationale Antidopage a été confirmé en janvier dernier, quelques jours avant l’échéance d’un sursis de 6 mois accordé avant l’application d’une sanction de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) qui menaçait d’exclure dès janvier 2019 les sportifs haïtiens de toutes les compétitions internationales en raison de l’absence d’une Agence Nationale Antidopage en Haïti… Le Ministre Edwing Charles attend la validation de l’AMA pour installer les 5 membres de la Commission (3 membres du Ministère et 2 membre du COH) au cours du mois de mars.

Le Dr. Hans Larsen, considère le dopage comme un non respect des règles qu’il faut combattre, estimant qu’il est indispensable de prévenir, d’éduquer de manière permanente et de renforcer la préparation des athlètes tout en facilitant leur réhabilitation.

Évoquant le projet d’Unité de Médecine Sportive Nationale, le Dr Larsen a déclaré « Le Comité Olympique Haïtien apporte son soutien à 100% au Ministère » indiquant qu’il comptait engager la Société Haïtienne de Médecine Sportive (SHAMS) dans ce projet porteur, qui selon lui, « mérite le support de la société civile et de toutes les compétences dans le domaine pour des retombées positives sur le rendement des athlètes. »

Le Ministre Charles, en partenariat avec le Ministère de la Santé Publique travaille à accompagner nos athlètes en mettant en place une Unité de Médecine Sportive Nationale.

Source: Haitilibre

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur