Haïti – Sports : Importants changement en Haïti, dans la formation des jeunes footballeurs

Suite aux succès enregistrés par les équipes nationales haïtiennes de jeunes depuis le lancement de l’académie « Camp Nous » en 2012 notamment les nombreux titres de champions de la Caraïbe obtenus par le football haïtien, la Fédération Haïtienne de Football (FHF) s’apprêtent à lancer ce mois-ci un projet annoncé il y a déjà deux ans, à savoir une prise en charge plus précoce de la formation des jeunes footballeurs et footballeuses (7-12 ans) à travers des Académies Fédérales dès ce mois d’octobre.

Depuis plusieurs mois un groupe de travail dirigé par Gregory Chevry, Membre du comité exécutif assisté de Patrick Massenat comme coordonnateur et comprenant des éducateurs, des techniciens, des juristes, des médecins, des dirigeants de sport, travaillent plusieurs fois par semaine sur le projet dans tous ses aspects afin de lancer les académies en octobre 2018.

Tous les détails autour des premières villes choisies, de la formation des éducateurs du choix des responsables des académies, du curriculum de ces institutions ont été analysés. Le 30 septembre dernier a eu lieu la première grande réunion avec les têtes de pont et les divers responsables venus de partout pour avancer dans le projet, ils étaient plus d’une cinquantaine venus travailler sur cet ambitieux projet qui prendra en compte outre l’aspect purement football, l’encadrement pédagogique et social à apporter aux jeunes de ces écoles, qui viendront de toutes les couches sociales ;

Après les divers exposés, Yves Jean Bart, le Président de la FHF, a invité les participants à s’engager dans une initiative qui va changer radicalement l’avenir du football haïtien, qui malgré les retards de l’État signataire d’un contrat avec la FHF il y a deux ans, va enfin démarrer grâce au projet « FORWARD » de la FIFA.

Les débats ont été passionnés, allant de l’organisation du projet, du mode de recrutement, du curriculum et du fonctionnement des académies qui devront compter aussi sur les autorités locales : maires, parlementaires et autres pour bien encadrer les jeunes en vue d’atteindre l’objectif de former une nouvelle classe de footballeurs « ayant la tête et les jambes » avec un acquis pédagogique complet, leur permettant de mieux appréhender le jeu mais aussi d’être capable d’envisager leur reconversion après leur carrière de joueur.

Financièrement le projet d’Académies Fédérales compte sur le l’assistance du projet « FORWARD » qui a déjà financé les premiers achats : uniformes, ballons et autres matériels de sport. Les responsables misent aussi beaucoup sur l’État qui a signé il y a 2 ans un accord en ce sens avec la Fédération et qui impliquait les ministères des sports pour une partie du salaire des éducateurs et celui des affaires sociales pour un soutien nutritionnel et alimentaire aux jeunes sportifs à travers les cantines scolaires, celui de la santé pour un suivi médical des jeunes et enfin celui de l’éducation pour l’accompagnement scolaire des jeunes.

Le projet prévoit aussi des compétitions inter académies périodiques pour les jeunes plusieurs fois dans l’année. Les meilleurs de ces jeunes issus de ces académies intégreront le Camp Nous central à Port au Prince ou d’autres centres similaires qui devront être aménagés dans d’autres villes du pays vu la nécessité d’accueillir davantage de jeunes à former pour un marché mondial de football en pleine expansion et chargée d’opportunité et que malheureusement Haiti n’exploite pas suffisamment.

Le Lancement officiel du projet aura lieu le 19 octobre prochain dans les 32 villes qui accueilleront les premiers établissements après la formation des éducateurs qui devront appliquer le même curriculum dans toutes ces académies. Très rapidement le mouvement s’étendra à beaucoup plus de villes du pays.

Source: HaïtiLibre

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur