Haiti-Trafic de visa au MICT : Fednel Monchéry dément

Le directeur général du Ministère de l’intérieur et des collectivités, Fednel Monchéry, a tenté jeudi dernier de démentir toute implication du Ministère dans l’affaire présumée de trafic de visa américain dans le cadre du programme de formation qui est censé être destiné à des élus locaux.

Monsieur Monchéry qui se défend également dans cette affaire affirme avoir diligenté une enquête sur des suspicions concernant des associations qui auraient réclamé de l’argent à des individus pour les faire participer au programme de formation. Le DG du MICT informe que plusieurs passeports ont été confisqués et deux personnes arrêtées. Il informe qu’il va transférer le dossier au parquet de la capitale pour les suites que de droit.

Monsieur Monchéry confirme avoir lui-même procédé à la nomination du coordonnateur des frontières Emile Blanchard. Ce dernier est un chargé de mission dont le travail consiste, entre autres, à surveiller et bloquer les activités de contrebande au niveau notamment des points frontaliers non officiels, a précisé Fednel Monchéry.

Il confirme également qu’une cargaison de génératrices et d’autres produits traversant illégalement la frontière avaient été confisqués et retournés à la douane, se gardant toutefois de donner des informations sur l’identité du propriétaire de ces marchandises.

Le DG du MICIT affirme par ailleurs que le Ministère de l’intérieur n’a octroyé ni armes ni uniformes aux chargés de mission et brigadiers déployés à la frontière. Ces derniers ne sont pas non plus habilités à percevoir des taxes, a-t-il ajouté en réponse aux allégations selon lesquelles les brigadiers rançonnent les usagers des zones frontalières.

 

Source: LoopHaiti

 

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur