Harmonik et le Kompa s’imposent en maîtres cet été en Martinique

En Haïti, si le Kompa se démêle pour imposer sa notoriété ces derniers temps face au rythme Rabòday, il a, cependant, retrouvé un berceau d’accueil en Martinique. Comme preuve, les Martiniquais ont fait de la chanson « Incroyable » du groupe Harmonik le hit de cet été, a fait remarquer Martinique 1ère dans un reportage.

Le morceau classé 6ème sur le dernier opus du groupe sorti l’année dernière gagne encore le cœur des fans d’Outre-mer qui donnent peu d’intérêt aux tubes locaux. A côté du titre mène Lalaland du groupe « Paille » qui, vraisemblablement, ne fait pas le poids face à la montée de la tendance Kompa.

 

« Les demandes de cette année sont principalement de la musique haïtienne avec les tubes Incroyable d’Harmonik et la reprise de Despacito du groupe Vayb », clame Cédris Clairis, vendeur multimédia-vidéo. Il est conscient de la baisse de tendance des musiques martiniquaises et estiment que leurs ventes ont chuté « grosso modo » de 30% dans les disquaires par rapport à l’année dernière.

La bande à Mackendy Talon (Mac D.) qui, d’ailleurs, fête ses 10 ans ce week-end a su comment profiter de ce moment puisqu’elle a déjà performé au moins à deux reprises en Martinique cet été. Le média France-Antilles n’a pas manqué de placer les projecteurs sur le passage du groupe au Marine Hôtel au Diamant et à l’Atrium en juin dernier.

Cette montée du Kompa, considéré comme de la musique étrangère, provoque la boude des artistes qui font vache maigre dans les rayons de disques. Ils estiment également que ce désintéressement des consommateurs est lié au support dans lequel les produits sont présentés.

« Aujourd’hui la plupart des tubes s’installent d’abord sur le net avant d’être dans les radios », déclare Pascal Adams qui croit que les paramètres ont changé avec la dématérialisation des supports. En attendant un véritable plan des autorités de l’industrie martiniquaise contre la percée du Kompa, Hamonik et les autres groupes profitent de leur décadence pour accaparer les cœurs des mélomanes.

Source: loophaiti

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur