La Carte d’identité professionnelle digitalisée officiellement lancée dans le Sud

Dans l’idée de formaliser les entreprises haïtiennes sur tout le territoire national, le ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) a officiellement lancé le jeudi 21 décembre 2017, la Carte d’identité professionnelle digitalisée (CIPD) au complexe administratif des Cayes. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de la Caravane de changement prônée par le président République, Jovenel Moïse.

Plusieurs personnalités de la ville des Cayes venant des différentes institutions, dont le délégué départemental du Sud, Max Serge Daniel, la coordonnatrice des directions départementales, Marie Fransonnette Prussien, le directeur de la mairie des Cayes, Frantz Alix Lubin, et des membres de la société civile se sont réunis le jeudi 21 décembre 2017 au complexe administratif de la troisième ville du pays, dans le cadre du lancement officiel de la CIPD digitalisée. Le public a été trié au volet. C’est le directeur général du MCI, Daniel Denis, qui a ouvert la cérémonie de deux jours d’assises, en présence du délégué du Sud, Max Serge Daniel, la secrétaire de l’Association des maires du Sud, Claudette Régis, du directeur général de la mairie des Cayes et d’autres autorités de la région.

Daniel Denis a souligné les avantages et les utilités de la CIPD. Détenant divers signes de sécurité, la CIPD permet, selon M. Denis, au commerçant d’ouvrir son compte bancaire sous le nom de son entreprise. « Cette carte permet aussi de répondre à des appels d’offres, de s’identifier comme commerçant, de dédouaner avec plus de facilité ses marchandises, d’être pris en compte par la justice comme commerçant et de trouver des avantages sur le marché international », a fait savoir M. Denis, précisant que le MCI donne le signal qu’il veut redynamiser ses structures départementales et rendre disponibles tous ses services sur tout le territoire national. Pour le ministère, le directeur général a précisé que la CIP digitalisée permettra au ministère de détenir des données statistiques fiables sur le commerce et de pouvoir prendre des décisions mesurées dans le cadre de ses actions.

De son côté, le délégué départemental du Sud a encouragé les entrepreneurs à faire leur CIPD. Ce qui facilitera leurs affaires avec l’État et les institutions financières d’Haïti et de l’étranger. Il a rappelé qu’après le récent passage de l’ouragan Matthew qui a ravagé le Sud, les entrepreneurs ont vu toute l’importance que joue le ministère du Commerce et de l’Industrie dans la régulation du commerce dans la région. La secrétaire de l’Association des maires, Claudette Régis, encourage les commerçants de la région à retirer leur CIPD, vu l’importance de cette carte dans le développement et la formalisation des entreprises.

Prenant part à ces activités, le directeur départemental du Sud, Elopherne Joseph, s’est dit réjoui du lancement de cette carte dans la métropole du Sud. La direction départementale, a-t-il dit, va travailler avec tous les commerçants afin qu’ils fassent leur carte. « Nous prenons l’engagement de travailler avec le secteur informel de la région pour suivre le signal envoyé par le MCI afin qu’il puisse se formaliser », a indiqué Elopherne Joseph.

En effet, pour pouvoir faire sa Carte d’identité professionnelle, le commerçant ou l’entrepreneur doit enregistrer son entreprise au ministère du Commerce et de l’Industrie et retirer sa patente à la Direction générale des Impôts. Peu après le lancement de la CIPD, plusieurs conférences/débats animés par des cadres du MCI ont été suivis et la journée du vendredi a été dédiée à une journée portes ouvertes à laquelle ont pris part des commerçants, des entrepreneurs, des investisseurs et des journalistes de la région.

Peterson Jean Gilles

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur