La FIFA parle également de Nérilia Mondésir

Nérilia Mondésir est passée devant les micros de la Fifa pour parler de son dernier exploit avec ses compatriotes grenadières. La star haïtienne a modestement présenté ses ambitions pour le prochain mondial des U-20 féminin qui se déroulera en août prochain, en Bretagne.

« Au regard de l’engouement que cela a suscité sur l’île, cela a pu paraître comme une énorme performance, d’autant que c’est la première fois qu’Haïti se qualifie pour une Coupe du Monde féminine, toutes catégories confondues. Mais à mes yeux, ce n’est pas une surprise. Nous étions passées tout près d’une qualification en U-17. On a juste continué à travailler, à y croire, et ça a payé ! », a expliqué l’avant-centre de Montpellier.

Nérilia Mondésir ne s’affole pas malgré l’euphorie qui a eu lieu après la qualification de l’équipe nationale. « C’est vrai que ça a rendu les gens heureux. Tant mieux », a-t-elle aisi déclaré.

Elle a profité de louer les qualités du peuple haïtien qui l’a supporté pendant les phases de qualification. « La vie n’a pas été toujours facile dans notre pays, alors que les gens y sont tellement cools… Sur le terrain, on se bat pour eux, on se bat pour Haïti ».

L’attaquante qui évolue à Montpellier tente de se créer une place parmi les stars du club et d’atteindre l’équipe première. « On va se battre. Nous sommes une petite équipe, et nous avons conscience qu’être champion du monde, cela va être dur. Mais tout donner sur le terrain, ça, ce n’est pas compliqué pour nous. Et on va le faire. Nous n’avons peur de personne » a-t-elle conclut tout en avouant que, par contre, elle aime faire peur.

 

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur