La légalisation de l’avortement en Argentine entre les mains du Sénat

Après l’Irlande en mai, un autre pays catholique et conservateur se dotera-t-il du droit à l’avortement? Les sénateurs d’Argentine votent ce mercredi et la tendance est au rejet du projet de loi, après son adoption par les députés.

Le projet de loi qui légalise l’IVG au cours des 14 premières semaines de grossesse a été adopté de justesse par les députés le 14 juin (129 voix pour, 125 contre).

– Non à la clandestinité –

« La question est +voulons-nous que l’avortement soit légal ou clandestin+, le débat n’a rien à voir avec +pour ou contre l’avortement+. Que l’Eglise arrête de mettre son nez là où ça ne la regarde pas, qu’elle nous laisse choisir pour nous-mêmes », témoigne Celeste Villalba, une étudiante de 20 ans, un foulard vert autour du cou.

Selon l’étudiante, mobilisée depuis 3 ans pour le droit à l’avortement, « le sénateurs ne veulent pas se mettre l’Eglise à dos ».

Mirtha Martini, 64 ans, a fait un détour par la place du Congrès pour témoigner son soutien, séduite par « l’engagement de cette jeunesse ».

– « Le monde vous regarde » –

Amnesty International et Human Rights Watch ont appelé les sénateurs argentins à voter en faveur du texte pour des raisons de santé publique. « Le monde vous observe », leur a écrit Amnesty.

Ils se présentent comme les défenseurs de la vie. « Sauvons les deux vies », celle de la femme et celle du foetus, est la consigne qui figure sur leur foulard triangulaire.

Pour lui, « le fait d’avoir un pape argentin a incontestablement aidé » lors du bras de fer sur l’avortement.

« On ne peut pas accepter qu’une mère tue son enfant, dit-elle. C’est une question de moralité. Si une femme ne veut pas de l’enfant, qu’elle continue sa grossesse et donne son enfant en adoption ».

« Dans le camp catholique, on se fait à l’idée d’une légalisation, si ce n’est pas à court terme, à moyen terme. Tous les secteurs de la société semblent se préparer à la légalisation de l’avortement. Tôt ou tard », assure la sociologue Sol Prieto.

Le résultat du vote est attendu mercredi dans la soirée, voire dans la nuit de mercredi à jeudi.

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur