La Maison Haïtienne de Psychologie veut accompagner les bacheliers haïtiens

La MAHPSY-HAITI, organisme à but non lucratif vole au secours des bacheliers haïtiens dans le choix de leurs filières d’études à travers un projet d’aide à l’orientation professionnelle marqué par l’organisation d’ateliers dans tout le pays.

Choisir une carrière d’étude correspondant à ses aptitudes est souvent le tour du combattant pour un bachelier haïtien après avoir passé plus d’une décennie à trimballer sur les bancs de l’école. Quoique des chiffres officiels ne sont pas disponibles en ce qui a trait au taux de déperdition dans le milieu universitaire, il est toutefois, judicieux de présager des chiffres pas très rassurant pour l’Etat – qui finance des boursiers à travers l’UEH et les différentes écoles publiques des villes de provinces (UPAG) – ; de même pour les parents qui transpire sang et eau, parfois, afin de financer les études de leurs progénitures dans des établissements universitaires privés.

Touché par cette réalité peu réjouissante, ayant un impact significatif à long-terme sur la société, la Maison Haïtienne de Psychologie (MAHPSY-Haiti) entend apporter son soutien aux bacheliers dans leur processus de choix à travers un projet d’aide à l’orientation professionnelle dénommé : « orientation pour tous ». Ce projet qui s’adresse aux élèves en classe terminale a pour objectif principal de les aider à déterminer un projet d’étude et professionnel viable, réaliste correspondant à leurs aptitudes et tributaire de la réalité socio-économique en termes de disponibilité des filières d’études et des opportunités offertes sur le marché du travail.

« La question de choix des filières d’études supérieures demeure un véritable casse-tête pour nombre d’élèves haïtiens après leurs baccalauréats, à cause d’un manque de connaissance de soi, de ses aptitudes, de ses centres d’intérêts, des débouchés professionnelles et autres. Ce qui conduit parfois à des déceptions et des réorientations », constate Witson Dervis, étudiant en Master Recherche en Psychologie Sociale et Coordonnateur général de la MAHPSY-Haiti.

Dans cette veine, des tests d’orientation professionnelle, de profils de personnalité et d’aptitudes seront administrés aux bénéficiaires du projet. Pour l’instant, la MAHPSY-HAITI dépose bagages dans le département du Nord-Ouest, où des responsables d’établissements scolaires avaient vivement manifesté l’intérêt de faire bénéficier leurs élèves de cette opportunité. Durant la semaine pascale, une équipe de la MAHPSY-Haiti accompagnée de professionnels qualifiés s’installera dans le dit département en vue d’animer  des ateliers avec les bacheliers des différents établissements concernés.

« Nous projetons de couvrir tous les dix départements du pays, moyennant une manifestation d’intérêt des directeurs d’écoles et la disponibilité de certains moyens », informe M. Dervis. Il avance qu’un tel projet sera bénéfique pour les parents, les établissements scolaires et le pays en général. Tout en mettant le cap sur la prochaine destination, le Coordonnateur général de la MAHPSY-HAITI, plaide pour l’intégration de l’orientation professionnelle dans le cursus éducatif haïtien.

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur