L’actrice Gessica Généus décroche un nouveau prix en Martinique

À l’échelle internationale, l’actrice Gessica Généus fait partie de ceux qui représentent Haïti avec dignité et bonne presse. Le métier cinématographique qu’elle n’a pas choisi – tant ce vêtement lui sied très bien – continue de la rehausser à la face du monde.

Les Rencontres Cinémas Martinique 2018 viennent de la décorer, ce mardi, avec le Prix du jury pour son film documentaire Douvan jou ka levé (Le jour se lèvera). Le troisième sacre international de la réalisatrice en seulement quatre mois.

Trailer – le jour se lèvera – un film de Gessica Généus from SaNoSi Productions on Vimeo.

Donc, après le prix du meilleur documentaire de création au Sénégal (décembre 2017) et celui du coup de cœur du Festival de films indépendants Black Movie à Genève (janvier 2018).

« Je travaille avec acharnement parce que, dans mon entourage, j’ai remarqué que la palme revient à ceux qui bossent sans relâche », disait Généus à la rédaction de Loop Haïti, janvier dernier.

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Tropiques Atrium@TropiquesAtrium

Compétition Documentaires , les grands gagnants sont :

Prix du jury : Douvan jou ka lévé (Le jour se lèvera)
Meilleur documentaire Antilles-Guyane : Des goyaves pour la route
Mention spéciale : Baronesa

« À travers cette expérience cinématographique, je voulais offrir quelques pistes de réflexion sur notre situation actuelle ». « Certains pensent que nous faisons exprès de ne pas progresser [en tant que peuple, ndlr], mais ils font fi des causes de notre régression », expliquait la cinéaste.

Loop Haïti avait écrit que ce film remet sous projecteur le traumatisme post-esclavagiste dans lequel pataugent encore bon nombre de caribéens.

Entre-temps, Gessica Geneus n’entend pas lésiner sur ses capacités à explorer de nouvelles formes artistiques. 31 mars prochain, son premier album studio sera dans les bacs. Autre corde ajoutée à son arc.

Fiche technique : « Douvan jou ka levé », documentaire de Gessica Généus (Haïti, France, 2017, 52’)

Source: loophaiti

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur