L’administration Trump recommande de ne pas renouveler le TPS

Plusieurs milliers d’haïtiens sont menacés de déportation par l’administration de Trump. Le status de protection temporaire qui leur a été attribué par l’administration Obama après le tremblement de terre du 12 janvier 2010 est dans la ligne de mire de l’administration de Donald Trump. Un haut responsable américain, requiert sa résiliation, selon ce que révèle le journal Miami Herald.

James McCament, directeur par intérim de la citoyenneté et des services d’immigration des États-Unis, a déclaré que le « Temporary ProtectedStatus » (TPS), « le soulagement de l’immigration qui a permis aux Haïtiens de vivre et de travailler librement aux États-Unis » devrait être résilié, avance le journal.

« Les conditions en Haïti ne soutiennent plus sa désignation pour TPS », a déclaré Mc Cament dans un mémo au secrétaire américain au ministère de la patrie, John F. Kelly, obtenu par le Miami Herald.

McCament recommande le renouvellement du TPS, mais seulement pendant six mois supplémentaires afin qu’il puisse y avoir« une période de transition ordonnée. »

A noter que des voix s’élèvent tant aux Etats-Unis qu’en Haïti contre cette recommandation qui aura de sérieuses répercussions sur les bénéficiaires du TPS qui expirera le 22 juillet prochain.

Source : loopHaïti

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur