L’ANANAS, LE COMPLICE GOURMAND DU SEXE ORAL ?

Ce que l’on mange influerait sur l’odeur de nos sécrétions corporelles. Et parmi les aliments leur donnant meilleur goût, il y aurait notamment l’ananas, rapportent plusieurs études.

Le saviez-vous ? Les aliments que nous mangeons ont un impact sur l’odeur de nos sécrétions corporelles. Et de manière générale, manger des fruits apporterait une certaine douceur appréciable lors des rapports sexuels oraux. Un fruit exotique aurait notamment un grand effet, si tant est que l’on en consomme fréquemment, comme le rapportent diverses études (Porkandgin.com et Kinsey Institute). Il s’agit de l’ananas. Et ce n’est pas très surprenant car, comme le souligne ThoughtCo , « l’alimentation donnée aux animaux affecte la saveur de la viande. Il est donc logique que ce que l’on mange affecte les saveurs que l’on dégage ». Ainsi, selon notre alimentation, notre transpiration, notre lait (pour les femmes qui allaitent) et nos liquides séminaux et vaginaux ne dégageront pas la même odeur ou/et saveur.

De ces études, il ressort donc que les éjaculations masculines et les sécrétions vaginales féminines sont affectées par l’ananas. Peu importe qu’il soit consommé frais ou en conserve, en revanche, comme le soulignent les données récoltées par les chercheurs, l’effet ne serait pas perceptible immédiatement après avoir mangé quelques bouchées d’ananas. En outre, il faudrait en consommer plusieurs jours de suite pour que l’ananas ait un réel impact.

D’autres fruits sont également bénéfiques

À l’instar de l’ananas, d’autres aliments modifient notre chimie corporelle et altèrent ainsi l’odeur du sperme et du liquide vaginal. Il s’agit généralement d’aliments riches en acidité ou en sucre. C’est le cas notamment des fruits secs, des baies et du kiwi. À l’inverse, d’autres habitudes de consommation peuvent impacter négativement et rendre nos sécrétions plus amères comme les cigarettes, le café, les choux ou les asperges.

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur