Le Centre Culturel du patrimoine Arabe en France face au changement climatique

Le climat de notre planète change. Par le passé, le climat a toujours subi des variations, mais aujourd’hui on observe une prise de conscience particulière, parce que des éléments significatifs suggèrent que l’activité humaine pourrait être directement responsable de ce changement.

 

Ce changement climatique aura a des effets néfastes sur la conservation des sites naturels et culturels inscrits au patrimoine mondial. Le patrimoine est une source  de vie et d’inspiration, le legs des civilisations passées, avec lequel nous vivons et que nous transmettrons aux générations futures.

Au cours des derniers mois, le Centre Culturel du patrimoine Arabe CCDPA en France  et ses partenaires ont préparé un programme edu-culturel afin de sensibiliser les élèves ( au Continent Africain  et notamment en Égypte) aux enjeux de la lutte contre le changement climatique.

Il s’agit d’organiser des activités éducatives dans leurs établissements scolaires pour aborder cette problématique en expliquant les causes des dérèglements climatiques tout en encourageant les jeunes à se mobiliser dans le but d’adapter des nouvelles mesures pour sauver notre patrimoines.

Une campagne d’information, de sensibilisation et de mobilisation  aux élèves menée par Dr. REHAB FATHI HAMMAM professeur à l’académie égyptienne (Les Instituts d’AbuKir en Alexandrie) . Une campagne aussi ludique que éducatif.

L’objectif de cette campagne est d’informer, de sensibiliser et de stimuler la participation les élèves en tant que citoyens du monde  afin qu’en soient impliqués dans une réflexion et une action communes pour protéger leurs patrimoines face au changement climatique.

 » L’adaptation aux changements climatiques est un processus qui désigne les mesures adoptées,en commençant par les élèves à l’école de manière individuelle,  pour faire face aux effets, réels ou attendus, des changements climatiques et réduire la vulnérabilité des sociétés et sauver notre histoire. L’homme sans passé n’a pas d’avenir  » affirme-t-elle Dr. REHAB FATHI HAMMAM .

 

Source : Centre Culturel Du Patrimoine Arabe de France

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur