Le Chili délivre 3000 résidences temporaires à des immigrants

Le gouvernement chilien est resté fidèle à ses promesses de régularisation des immigrants qui envahissent son territoire depuis 2016. Hier, les autorités leur ont délivré 3000 résidences temporaires qui leur permettront d’entamer, désormais, une nouvelle vie en territoire chilien.

Les bénéficiaires de résidences et de documents pourront, entre autres, accéder au service de santé publique, contribuer au système de pension et exécuter des procédures dans le registre civil.

Présent à la cérémonie de remise de ces documents, le président chilien, Sebastian Piñera, a renouvelé son engagement envers les étrangers après avoir rappelé les grandes lignes de sa réforme.

« Cette nouvelle politique d’immigration est fort et clair. Elle est ouverte pour vous, qui viennent se joindre à notre pays, et fermée pour les criminels », a déclaré le président. Il a fait savoir, dans la même veine, que le gouvernement est prêt à expulser 2000 immigrants d’ici la fin de l’année.

Loop Haïti avait, en effet, signalé cette probable expulsion dans un article publié au cours de la semaine. Ceux qui sont concernés sont ceux qui ont des problèmes avec la justice chilienne ou qui n’ont pas participé au processus de régularisation lancé par le gouvernement en avril dernier.

Sebastian Piñera a aussi mentionné que jusqu’à la mise en œuvre complète de sa politique de régularisation, il existe une différence entre les immigrants qui sont restés au Chili avec un visa de touriste et ceux qui ont laissé le pays par la suite.

« Beaucoup de gens sont entrés illégalement ou sont venus en touristes mais le but était de rester dans notre pays », a-t-il dit.

Selon le média El Universal, « la régularisation massive vise à régulariser le statut migratoire de près de 300 000 étrangers qui, selon les calculs du gouvernement, se trouvaient au Chili illégalement jusqu’en avril dernier ».

Au moins 140 000 migrants devront prendre part au processus de régularisation. Les Haïtiens sont en tête de la liste avec pas moins de 46 000 ressortissants. Ils sont suivis des Vénézuéliens (26 000 ) et des Péruviens (21 000).

source: loophaiti

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur