Le grand retour de Volvo en Haïti

Après environ trois décennies d’absence, revoici la Volvo qui s’apprête encore une fois à arpenter nos routes, escalader nos mornes et sillonner nos plaines dans les moindres recoins du pays. En effet, depuis deux ans, la Automeca, représentant à l’échelle nationale de l’unique marque automobile scandinave, a recommencé – après s’être arrêtée en 1986 – à vendre les nouveaux modèles Volvo XC60 et XC90 sur le marché haïtien. Une relation de fidélité entre la marque suédoise et le concessionnaire automobile haïtien qui date de 1975, l’année où les premières voitures de la marque Volvo ont commencé enfin à rouler sur nos routes.

Pour permettre au public de renouer avec la qualité et la spécificité des Volvo, savant mélange de sécurité, de respect de l’environnement et de discrétion, quoi de mieux qu’une journée porte ouverte pour servir de tremplin à la cérémonie d’inauguration du showroom ? Et de stratégie aussi sur laquelle, visiblement, les responsables de la Automeca, Laurent Tesserot et Didier Toledano, respectivement président et directeur commercial, ont misé pour séduire les potentiels acheteurs en les laissant nez à nez avec les nouveaux modèles Volvo.

En effet, de 10h du matin à 4h de l’après-midi, le XC60 et le XC90, fers de lance du succès mondial de Volvo, ont été au centre de toutes les attentions sur la route de l’aéroport après avoir fait leur preuve sur les plus grandes autoroutes à travers le monde. C’est donc avec flegme que le concessionnaire automobile se positionne sur ce marché très compétitif avec cette gamme de SUV premium qu’on s’arrache à l’étranger et récipiendaire de plusieurs prix prestigieux.

En déclarant au groupe Le Nouvelliste, en marge des 50 ans de la Automeca et de l’inauguration du showroom, que « Volvo reste un marché des connaisseurs de par sa qualité, son luxe et sa solidité », Laurent Tesserot ne croyait pas si bien dire. L’unique constructeur scandinave est à juste titre qualifié de référence mondiale par le magazine d’actualité hebdomadaire français Le Point. Dans la même veine, la Volvo XC60 est élue SUV de l’année 2018 en Amérique en remportant le titre prestigieux dans sa version originale de « 2018 North American Utility of the Year Award » après avoir été déjà élue « Voiture la plus sûre d’Europe ». Le magazine Le Point estime qu’il s’agit là d’une consécration pour le constructeur suédois puisqu’en 2016, déjà, le grand frère du XC60, le XC90, a remporté ce même titre.

Sortie il y a deux ans, la deuxième génération de ce SUV XC90 confirme non seulement la montée en gamme du constructeur suédois et casse l’image à mi-chemin entre le généraliste et le luxe, longtemps entretenue par Volvo, pour avoir été le constructeur de breaks familiaux et sécurisants. Spacieux et équipé des mêmes systèmes d’aide à la conduite que le XC90 (système City Safety, avec détection des véhicules, cyclistes, piétons et grands animaux, régulateur de vitesse adaptatif …), le SUV compact Volvo XC60 dispose sous son capot un moteur 2 litres de 320 chevaux.

Actuellement, si la Automeca n’est en mesure d’offrir à sa clientèle que ces deux modèles décrits ci-dessus, le XC40, déjà sorti à l’étranger, ne tardera pas à pointer le bout de son capot en Haïti, a assuré Laurent Tesserot. À peine sorti des usines du constructeur suédois premium Volvo, le XC40 est déjà auréolé du prix de la Voiture de l’année, ou Car of the year, de l’édition 2018 juste avant l’ouverture du Salon de l’automobile de Genève. Ce titre prestigieux dans l’univers automobile en Europe est décerné par un jury composé d’une soixantaine de journalistes européens de la presse spécialisée qui vote selon plusieurs critères : le design, la sécurité, le confort, la tenue de route, la consommation, les innovations technologiques ou encore le coût d’utilisation.

Plus petit, plus urbain, design plus singulier, le XC40 (le plus petit SUV de la marque) se veut un brin plus jeune que son aîné, le XC60. À l’intérieur, l’ambiance est très similaire à celle du XC60 et du XC90, c’est-à-dire très épurée. La planche de bord est dominée par le large écran tactile, tout en hauteur.

Depuis qu’il développe de manière stratégique cette gamme de SUV premium, le constructeur suédois enregistre record sur record. À un point tel que Capital, magazine mensuel français traitant d’économie, qualifie d’insolente la réussite du constructeur suédois. Selon le magazine économique, les ventes de Volvo neuves ont connu une croissance de 13,6% au total et elles ont augmenté de 4,4% et de plus de 40% respectivement en Europe et aux États-Unis. À lui tout seul, le crossover XC60 représente plus de 30% des ventes de la marque alors que le Volvo XC90 représente près de 15% des ventes globales de Volvo. Le XC60 et le XC90 pèsent donc à eux deux pour près de la moitié des ventes totales de Volvo dans le monde.

Les publications spécialisées reconnaissent que Volvo connaît un succès commercial et d’image considérable depuis son rachat en 2010 par Geely, l’un des principaux constructeurs automobiles à capitaux privés de Chine. En quelques années seulement, Geely a donc réussi le tour de force de redonner du style au constructeur suédois tout en augmentant le niveau de gamme et en développant le catalogue des modèles.

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur