Le Mexique offre la régularisation à 4000 migrants haïtiens

Le Mexique a décidé d’accorder la possibilité de se régulariser à environ 4000 haïtiens se trouvant en situation irrégulière sur leur territoire en tentant de traverser illégalement la frontière séparant le pays avec les Etats-Unis.
Ils ont quitté Haïti dans l’espoir d’avoir une vie meilleure. Après avoir atterri au Brésil où ils ont vécu durant une certaine période, ces migrants haïtiens ont traversé l’Amérique latine pour tenter de rejoindre leur destination finale : les Etats-Unis. Mais depuis l’élection de Donald Trump les politiques d’immigrations sont renforcées à la frontière et des signaux leurs ont été clairement envoyés par la nouvelle administration américaine pour les décourager dans leur démarche.

Après plusieurs mois de voyage, les quelques 4 000 migrants haïtiens n’avaient pas beaucoup d’options, retourner au Mexique ou revenir en Haïti. La quasi totalité d’entre eux ont choisi la première option et se sont installés à Tijuana. Là où ils ont pu travailler dans l’hôtellerie, la restauration, la construction, mais sans papiers légaux.

Et comme il n’y a pas de peine sans secours, le Mexique a finalement décidé de légaliser la situation de ces Haïtiens en leur accordant deux types de résidence : un séjour d’un an renouvelable et une résidence permanente. « C’est un beau geste d’amitié du Mexique envers Haïti, se réjouit Guy Lamothe, ambassadeur d’Haïti au Mexique. Le Mexique s’est toujours montré sensible et compréhensif par rapport à la migration et particulièrement la situation des Haïtiens », commente-t-il.

Les conditions requises pour bénéficier de l’un de ces statuts sont : deux photos (dimension passeport), la photocopie de la page d’un passeport avec photo de l’appliquant ou la carte CIN ou le permis de conduire délivré en Haïti. « Si l’appliquant avait déjà obtenu des documents de résidence du Brésil, il doit les apporter à ce rendez-vous ainsi que 100 dollars US ou l’équivalent de 1 900 pesos. Pour ceux qui ne voudraient pas circuler avec de l’argent, ils peuvent déposer ce montant dans une succursale de Scotia Bank # 00107266545/ EMBAJADA DE HAITI », selon l’Ambassadeur.

En ce qui a trait à ces nouveaux statuts dont sont éligibles les migrants haïtiens, l’ambassadeur Guy Lamothe, a tenu d’apporter une clarification au quotidien Le Nouvelliste : « Pour le séjour d’un an renouvelable, tous les Haïtiens peuvent appliquer, ils l’auront. Pour la résidence permanente, cela sollicite beaucoup plus de pré-requis, on peut donc accepter ou refuser. »

Cependant, la procédure pour obtenir un passeport peut prendre du temps et les Haïtiens devront débourser pas moins de 100 dollars pour en faire la demande. L’ambassadeur Guy Lamothe, conscient du problème informe de sa volonté d’établir une unité de réception des demandes à Tijuana et éventuellement à Mexicali pour accélérer le processus de régularisation.

Toutefois, la préoccupation des autorités demeure l’intégration de ces haïtiens dans la communauté et l’acceptation par ces derniers que le rêve américain s’est un peu éloigné.
 Source: loophaiti

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur