Le ministère de l’Environnement et des entreprises privées s’unissent contre les déchets solides en Haïti 

À travers cette initiative, le ministère de l’Environnement entend développer un partenariat durable avec les entreprises Nabatco, Matpar, Séjourné S.A., Sotresa, Rebo S.A., Dinasa, Comme il faut et Laboratoire Farmatrix en vue d’éradiquer le phénomène des déchets solides dans le pays, notamment dans la capitale. De ce point de vue-là, ces entreprises privées disent apprécier les démarches du ministère de l’Environnement sur la question de l’insalubrité de la capitale et se disent prêtes à contribuer pour aboutir à des actions productives pour pouvoir solutionner ce problème.

 Selon le ministre de l’Environnement, Pierre Simon Georges, l’insalubrité qui bat son plein dans le pays est une menace grave pour la population. 

« L’insalubrité urbaine qui sévit dans le pays est préjudiciable à la nation entière. Par conséquent, elle nécessite l’intervention tant du secteur public que du secteur privé », a-t-il déclaré. 

Toutefois, les responsables de ces entreprises ont fait savoir que le ministère de l’Environnement devrait élaborer les normes et définir les mécanismes devant porter la population à adopter des comportements plus responsables vis-à-vis de l’environnement. 

Parmi les mesures préconisées, entre autres, les responsables de ces entreprises insistent sur la nécessité pour l’État haïtien de sensibiliser la population aux risques qu’elle encourt à ne pas protéger l’environnement. À ce sujet, le ministre de l’Environnement promet de produire certaines adaptations au niveau du cadre légal régissant le secteur de l’assainissement en Haïti. Un état des lieux de l’environnement assorti d’un bilan ainsi que des perspectives est également prévu. Lequel bilan devra déboucher sur l’organisation d’assises et d’états généraux, d’une manière générale.

Dans le but de définir une stratégie globale et de procéder à un partage de responsabilités dans la réalisation de ce projet, sont prévues d’autres rencontres, dont la prochaine est fixée à la fin du mois de mai 2017.
Rony Célicourt

Source; le nouvelliste 

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur