Législatives : bataille chez Les Républicains pour la première circonscription de Paris

La place laissée vide par le député (LR) démissionnaire Pierre Lellouche sur la 1ere circonscription (Ier, IIe, VIIIe et IXe arrondissements) réveille les appétits et… les divisions chez les Républicains. Plusieurs élus LR ont fait acte de candidature auprès de la Commission nationale d’investiture (CNI) qui doit étudier le dossier ce mardi. « Nous avons reçu quatre candidatures : un binôme Vincent Baladi/Adeline Guillemain (NDLR : respectivement adjoints dans les VIIIe et IXe arrondissements), Jean-François Legaret (maire du Ier et suppléant de Pierre Lellouche), Jean-Baptiste de Froment (conseiller de Paris élu du IXe) et Charles Beigbeder. Mais « lui, il faut vérifier qu’il est bien encarté LR et à jour de cotisations », indique Jean-François Lamour, président de la CNI.Avec Emmanuel Macron arrivé en tête au premier tour de la présidentielle dans les Ier, IIe et IXe arrondissements, la 1ere circonscription devient menacée pour les LR. D’où l’importance cruciale du choix du candidat. « En réalité, ça va se jouer entre Jean-François Legaret et Jean-Baptiste de Froment », murmure un élu parisien.

Le premier, qui se voyait encore il y a quelques semaines au Sénat, a le soutien de la fédération LR de Paris et du groupe LR au Conseil de Paris et se prévaut du soutien d’Alain Juppé et de Valérie Pécresse. Jean-Baptiste de Froment, lui, se pose en candidat du renouveau « des générations, des pratiques, des discours… ». Il a le soutien de la maire du IXe Delphine Bürkli. Le patron de la fédération LR Philippe Goujon espère les voir se présenter en « binôme » mais ce lundi, chacun était bien décidé à maintenir sa candidature.

leparisien.fr

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur