Les Américains votent, deux ans après la victoire de Trump

Des dizaines de millions d’Américains votaient mardi aux élections de mi-mandat pour élire un nouveau Congrès, l’opposition démocrate pariant sur un vote sanction contre le président Donald Trump, deux ans après sa victoire.

La totalité de la chambre basse du Congrès, la Chambre des représentants (435 élus), sera renouvelée ainsi qu’un tiers du Sénat (35 sièges sur 100) mais aussi 36 des 50 gouverneurs, et des milliers d’élus locaux à divers niveaux. Les républicains ont actuellement la majorité au Congrès.

Le président américain a fait campagne jusqu’au dernier moment, enchaînant les rassemblements « Make America Great Again ».

« Il se passe quelque chose et cela me rappelle l’atmosphère d’il y a deux ans », a-t-il lancé, portant sa célèbre cravate rouge.

– Sondages favorables aux démocrates –

Mais l’incertitude est réelle. Et les enquêtes sont trop serrées dans une vingtaine de circonscriptions pour pouvoir dire avec certitude qui sera le vainqueur, mettent en garde les sondeurs, échaudés par la « surprise » Trump en 2016.

Depuis deux ans, « les gens ont manifesté, ils se sont mobilisés, mais c’est leur première occasion de s’exprimer », dit Diane Vogel, qui a voté démocrate mardi à Arlington, près de Washington.

Mais la perte de la Chambre, en dépit des excellents chiffres de l’économie américaine, serait un revers personnel pour Donald Trump, tant il a fait de ce rendez-vous électoral un test sur sa popularité.

Le magnat de l’immobilier, qui avait démarré sa campagne présidentielle en traitant les immigrés mexicains de « violeurs », a de nouveau opté cette année pour un message anxiogène sur l’immigration.

Les démocrates ont fait campagne sur la défense du système de santé. Mais ils parient aussi sur le rejet de Donald Trump, qu’ils sont nombreux à qualifier ouvertement de menteur et de catalyseur des violences racistes et antisémites récentes.

Semblant anticiper une possible défaite à la Chambre, il affirme depuis quelques jours qu’il s’est essentiellement concentré sur le Sénat.

Sur les 35 sièges en jeu, les sénateurs sortants les plus en difficulté sont des démocrates élus dans le Dakota du Nord, l’Indiana, le Montana et le Missouri.

Au coeur de l’un des duels les plus suivis de ces élections, le candidat démocrate pour le Sénat au Texas Beto O’Rourke, qui défie le républicain sortant Ted Cruz.

A la veille du scrutin, les agences de renseignement ont mis en garde les Américains contre les acteurs étrangers, « la Russie en particulier », qui continuent d’essayer d’influencer l’opinion publique.

 

Source: AFP

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur