Les Grenadières accueillies chaleureusement à Saint-Malo

À quatre jours de leur premier match de Coupe du monde, l’équipe féminine haïtienne de football des moins de 20 ans a été accueillie dans la matinée du 2 août 2018, à Saint-Malo. Désormais, les Grenadières sont officiellement sous la responsabilité de la FIFA, instance chargée d’organiser ledit Mondial prévu du 5 au 24 août 2018 en Bretagne.

Installée en France depuis tantôt un mois, la sélection haïtienne a effectué le trajet jeudi matin de la ville de Ploufragan à Saint-Malo. Du centre de formation Henri-Guérin, un des 4 centres de développement et d’entraînement de la Fédération française de football, elles ont été reçues par le maire de la ville, un représentant de la Ligue de Bretagne et de la Fédération française de football et par un responsable du comité organisateur local. « C’était un accueil vraiment chaleureux. On a eu droit à une brève cérémonie de bienvenue. Les joueuses ont bénéficié également d’un livre sur la Bretagne et d’un sac contenant des renseignements sur la ville », a indiqué Dadou Jean-Bart, le président de la Fédération haïtienne de football, intervenant à l’émission Panel Magik sur Magik 9.

Avant d’entrer en lice le lundi 6 août 2018 face à la République populaire de Chine, les Grenadières se sont entrainées pour la première fois à St-Malo vers 5 h de l’après-midi. Le staff était content de retrouver sous sa cage la capitaine de l’équipe féminine, Kerly Théus, blessée il y a une dizaine de jours. Tout comme il regrette l’indisponibilité de la seconde gardienne de but Naphtaline Clerméus. « Elle a été opérée hier d’une septicémie suite à un abcès au niveau des aisselles, à l’hôpital de Ploufragan », se désole M. Jean-Bart.

Le moral au beau fixe, les filles sont prêtes à affronter leurs adversaires coriaces du groupe D, respectivement le 6, le 9 et le 13 août 2018. Ce sont la Chine qui est à sa 6e participation à une phase finale de Coupe du monde ; le Nigéria, 9e participation et deux fois finalistes ; l’Allemagne triple championnes de la compétition en 8 participation.

Source: le nouvelliste

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur