Les Haïtiens ont apporté le virus Zika au Brésil, selon une étude

Des chercheurs brésiliens ont retracé l’itinéraire du virus Zika au Brésil et ont découvert que ce sont les immigrants haïtiens qui ont apporté l’épidémie sur leur territoire. L’étude réalisée par la Fondation Oswaldo Cruz a révélé que le virus est arrivé au Brésil à la fin de 2013 et non pendant la Coupe du monde de 2014 qui se jouait au pays.

« Les immigrants illégaux en provenance d’Haïti et les militaires brésiliens en mission de paix dans ce pays ont peut-être apporté le virus Zika au Brésil », a précisé le rapport de la Fondation. Cette étude met fin aux hypothèses qui faisaient croire que l’épidémie était apportée par les Africains au Brésil pendant la Coupe du monde de 2014 ou pendant le championnat du monde de canoë qui a été organisé en août de la même année.

La conclusion de l’étude démontre que le virus Zika ne provient pas directement de la Polynésie Française où, selon l’Organisation mondiale de la santé, des foyers ont été enregistrés il y a une dizaine d’année. Mais, il a parcouru l’Océanie, l’Ile de Pâques, puis l’Amérique centrale avant d’atteindre le Brésil, fin 2013.

« Cela coïncide avec le chemin emprunté par le virus de la dengue et du chikungunya », explique Lindomar Pena, l’un des chercheurs, cité par l’agence de nouvelles de la fondation. « Dans toutes les études de cas du Brésil, l’ancêtre commun du virus est une souche d’Haïti, connue d’avoir été affectée par une triple épidémie: Zika, la dengue et le chikungunya », ajoute le communiqué de presse.

La recherche a aussi confirmé que le virus a intégré le Brésil par plusieurs personnes sans lien entre elles et non par un seul patient comme on l’a toujours cru. L’étude a été réalisée par Pena, Túlio Campos, Gabriel Wallau et Antonio Rezende, de Fiocruz de Pernambuco, en collaboration avec le professeur Alain Kohl de l’Université de Glasgow.

Les analyses étaient basées sur 4 035 échantillons de génome provenant de trois virus disponibles à partir de bases de données publiques et les résultats ont été publiés dans International Journal of Genomics.

Le virus Zika a été remarqué au Brésil en 2015. Il a été rapidement propagé et a causé un taux élevé de microcéphalie chez les nouveau-nés.

Source: Bol Noticias

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur