Les membres de la CSC/CA se disent visés par des menaces

 

Les conseillers de la Cour Supérieur des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) étaient en conférence de presse ce mardi pour faire le point sur l’évolution de l’enquête du rapport Petrocaribe. Selon les informations communiquées, ledit rapport sera disponible en janvier prochain et sera transféré au sénat au cours du même mois.

Les conseillers ont profité de cette conférence pour dénoncer des actes d’intimidation qu’ils disent subir de la part de certains individus qui font circuler leurs images à travers les réseaux sociaux. Sans citer de noms, ils déplorent que certains médias traditionnels prennent également part à cette campagne de diffamation qui les mettent dans une situation inconfortable.

« Sous ces images sont incités des messages d’incitations à la haine accompagnés de nos adresses », a indiqué Fritz Robert Saint-Paul. Les conseillers ont rappelé à la presse le serment prêté le 4 avril 2017 faisant obligation aux medias de respecter la Constitution et les lois de la République.

« Nous ne sommes au service d’aucun parti politique, d’aucun groupement politique, d’aucun politicien. Nous avons la mission, entres autres, de rendre la justice administrative, de juger les comptes de comptables publics de certains ordonnateurs, des comptables de droits et ceux que la Cour déclare comptables de fait », a fait savoir Jean Ariel Joseph.

Au moins 300 projets exécutés entre 2008 et 2016 seront évalués par l’enquête de la CSC/CA. Ils ont été exécutés sur 6 gouvernements.

Source:loophaiti

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur