Médicaments contaminés: des victimes réclament l’arrestation de Boulos

A l’initiative de l’Association des parents des enfants victimes des médicaments contaminés des Laboratoires Pharval, quelques dizaines de parents victimes ont organisé, ce mercredi, un sit-in, sur la cour du palais de justice de Port-au-Prince.

Ils entendaient continuer d’exiger l’arrestation du propriétaire des Laboratoires Pharval, Rudolph Henry Boulos.

Dans un jugement rendu le 8 mars dernier, le juge Jean Wilner Morin a condamné M. Boulos à 6 mois de prison et au versement de 3 millions de gourdes à chaque victime portée dans l’acte d’assignation.

Petit accroc : Boulos circule librement dans les rues de la république. Trop s’en faut pour choquer l’association des parents des enfants victimes qui est monté au créneau, le 12 avril dernier, pour dénoncer le « fait malgré ce jugement, Boulos est encore en liberté ».

Rappelons qu’en 1996, plusieurs enfants ont été décédés après la consommation des sirops Afebril et Valodon pour le traitement de la grippe – la toux – la fièvre.

Les analyses ont révélé que ces sirops étaient contaminés. Les produits ont été fabriqués localement par les laboratoires Pharval, une propriété Roudolph Boulos.

Source: loophaiti

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur