Mikaben met sa touche sur plusieurs méringues

Probablement pour marquer les esprits, nos collaborateurs de  » Lekòl Lage « , émission vedette de Magik 9, ont pensé à inviter Mikaben pour clôturer en beauté le 22 janvier, leur premier show pour l’année 2018. L’artiste collabore de nouveau avec Kaï sur un morceau baptisé  » Chi-mi  » et a aussi composé pour Atys Panch, le bègue qui fait beaucoup parler de lui, une méringue tout à fait originale et a apporté sa touche à celles de Chalè et de Big-O.

L’artiste, qui prépare un album solo prévu pour le mois de mars, est du genre à gérer son temps pour s’occuper de plusieurs tâches. Il révèle que les technologies de l’information et de la communication se révèlent un outil hautement efficace pour l’aider dans sa gestion du temps.  » Les technologies de l’information et de communication me permettent de travailler à distance avec mes collaborateurs et en temps réel « , confie-t-il.

Au sujet de Chi-mi, la méringue, le premier jet est bien de Richard Cavé. C’est aussi lui qui a pensé à inviter Atys Panch.  » Dans le but, confie Mikaben, de donner du peps à la composition « . D’autres artistes dont LS , Jimmy Dange, y ont aussi collaboré. Un clip marqué par une chorégraphie avec le slogan Chi-Mi devra sortir sur les réseaux sociaux dans la nuit du 22 janvier, selon l’artiste qui n’a pas précisé d’heure. Entre-temps, on peut apprécier un teaser loufoque du clip mettant en vedette Sexi.

Pour le  » Bèg konpa m pap di way », Atys Panch s’est approché de l’ancien du feu groupe Krezi pour lui proposer une idée bien originale.  » Mika m vle fè yon kanaval m p ap di way ladan « , rapporte Mikaben qui ne s’est pas fait prier. Comme la requête lui a été adressée, il a peaufiné dans son studio un beat sur lequel on n’entend que la phrase  » merci c’est gentil « , dite par le bègue.  » Lide a move « , témoigne Mikaben qui se décerne un satisfecit pour cette initiative originale à laquelle il a apporté sa touche. Il a aussi apporté sa contribution à Big-O et à Chalè.

Mikaben participera avec Kaï au carnaval national mais aussi à ceux de Jacmel et de Delmas, prévus le week-end précédant les jours gras. Tout en souhaitant un  » bon carnaval  » au public, l’artiste nous exhorte à la prudence, à nous défouler sans violence et surtout à utiliser des préservatifs.

Source: le nouvelliste

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur