Mort de René Préval : Les résultats de l’autopsie bientôt connus

Le directeur de l’Institut médico-légal, chargé de pratiquer l’autopsie, revient sur le sujet.
La mort subite du président René Préval a fait l’objet de moult suspicions quant à sa « vraie » cause au point de nécessiter une autopsie pour éclaircir les zones d’ombres. Le dossier « ultrasensible » et important est demeuré en suspens depuis l’enterrement de l’ancien président, le 11 mars dernier. Deux mois plus tard, il ressurgit dans l’actualité.

Attendus depuis quelque temps, le directeur de l’Institut médico-légal, Armel Demorcy annonce que les résultats de l’autopsie du cadavre pourraient être disponibles avant la fin de ce mois.
Un premier examen du corps a été réalisé le mardi 7 mars avant l’organisation des funérailles, à la demande de sa femme, autorisé par le commissaire du gouvernement d’alors, Jean Danton Leger. Et c’est Armel Demorcy, médecin légiste qui a procédé à la dissection et à l’inspection des différentes parties du cadavre.

À ce moment-là, les premières indications non officielles ont écarté la thèse de l’accident accident cérébro-vasculaire (ACV) avancée précédemment par plusieurs sources.

Faute d’équipements adéquats à l’Institut médico-légal, selon les responsables, une partie des examens des spécimens prélevés du cadavre de celui qui a été président d’Haïti en deux mandats (1996-2001 et 2006-2011) ont dû être réalisés à l’extérieur du pays.

Et selon le Dr Armel Demorcy les échantillons prélevés sur le cadavre de l’ex-chef d’Etat sont toujours en cours d’analyse en Haïti et à l’Etranger. Pour le moment, il faut patienter avant de connaitre les conclusions.

Rappelons que l’ancien chef de l’Etat, René Préval, est mort le 3 mars dernier dans des circonstances non élucidées.

Source: loop Haïti

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur