Rihanna lance un important projet pour soutenir la mode en Haïti

Grâce à sa Fondation Clara Lionel, Rihanna veut aider les étudiants de la mode et les artisans haïtiens à travers un nouveau partenariat, mélangeant son amour pour la mode à sa philanthropie.
C’est une icône de la mode. Elle arbore les pièces les plus dingues des jeunes créateurs. Elle enchaîne des contrats avec les grandes marques dont Puma et Dior. Rihanna porte la mode sur le corps mais aussi dans le cœur. Elle exprime cet engament en créant un important partenariat de mode.

L’interprète de la chanson « work » s’associe un à groupe d’étudiants de Parsons School of Design, situé à New-York, et des artisans haïtiens pour créer une ligne de vêtements, d’objets dérivés et de marchandises. Les bénéfices par les ventes seront renversés à l’association Clara Lionel Fondation.

Ce projet passe par un programme de bourse très compétitif institué par la styliste américaine Donna Karan et sa Fondation Urban Zen. Selon les explications fournies par le site RTL, la chanteuse va envoyer pendant deux ou trois mois trois étudiants de la Parsons School of Design travailler en Haïti avec des artisans du D.O.T (pour « Design Organization, Training ») Center, un centre de formation co-créé par Paula Coles, designer pour Donna Karan.

Pour l’heure, on n’en sait pas grande chose sur l’identité des apprentis stylistes sélectionnés dans le cadre de ce programme. Leur voyage en Haïti aurait été prévu pour le début de ce mois de mai.

L’attachement de Rihanna à Haïti ne date pas d’hier. En 2010, elle a apporté son aide à la population victime du violent séisme. Elle a créé Clara Lionel Fondation, en mémoire de sa grand-mère, en 2012. L’objectif de cette association est de favoriser l’accès à la santé et à l’éducation à des personnes vivant dans la pauvreté, dans le monde entier. Pour l’ensemble de ses œuvres de charité, Robyn Rihanna Fenty, 29 ans, est nommée personnalité humanitaire de l’année par l’université Havard en février dernier.

Source:loophaiti

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur