WhatsApp condamné à trois millions d’euros d’amende

L’autorité italienne condamne l’application à payer une sanction de trois millions d’euros pour avoir incité ses utilisateurs à partager leurs données sur Facebook.
L’application de messagerie, qui compte des milliers d’utilisateurs à travers le monde, est dans une impasse : elle est très épinglée par les autorités italiennes qui l’infligent une amende de trois millions d’euros. Elle est dans le collimateur de la juridiction italienne décidément. L’application est reproché d’avoir incité ses utilisateurs à partager leurs données avec Facebook.

L’Autorité « a clos son enquête ouverte en octobre 2016 contre WhatsApp pour des violations présumées au code de la consommation et condamné la société à une sanction de trois millions d’euros », selon un communiqué cité par BBC/Afrique Monde.

Selon ce texte, WhatsApp a incités ces utilisateurs à accepter intégralement les nouvelles modalités d’utilisation de l’application, en particulier le partage de ses propres données avec Facebook, en leur faisant croire qu’ils ne pourraient pas l’utiliser dans le cas contraire. « Les personnes qui utilisaient déjà WhatsApp avant l’entrée en vigueur des nouvelles modalités le 25 août 2016 pouvaient en revanche « décider de ne pas partager leurs données avec Facebook », poursuit le site.

Source: loophaiti

You might also like More from author

Leave A Reply

Your email address will not be published.