Une nouvelle démission au sein des Etats Généraux Sectoriels

L’Archevêque émérite métropolitain du Cap-Haïtien, Louis Kebreau a, dans une lettre adressée au président Jovenel Moïse, renoncé à sa nomination au sein du comité des États généraux sectoriel. Il est impossible pour l’homme d’Église de concilier ses activités pastorales avec ce poste politique, selon ce qu’il mentionne dans la correspondance datée du 16 avril.

« Vu mes engagements pastoraux et les fréquents déplacements que je dois effectuer par souci de fidélité à ceux et celles que j’accompagne dans leur croissance humaine et spirituelle, il me sera impossible de faire la coordination entre ces obligations pastorales et l’exercice de la responsabilité que vous m’aviez confiée comme président du comité de pilotage des États généraux Sectoriels », écrit Louis Kebreau pour justifier son désistement.

Il n’a pas manqué de mentionner, par ailleurs, qu’il a constaté que, deux semaines après sa composition, deux membres ont déjà remis leur démission au sein de ces États généraux. Bien avant l’archevêque, les intellectuels Claude Moïse et Michèle Duvivier Pierre Louis avaient renoncé à leur nomination.

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur