UNE OPPOSANTE À LA TÊTE DU CONSEIL ÉLECTORAL ÉTHIOPIEN

Une ancienne exilée, juge et figure de proue de l’opposition a été choisie par le Parlement pour diriger le conseil électoral éthiopien, marquant ainsi une autre nomination importante d’une femme à une fonction publique importante.

Birtukan Mideska n’est rentrée en Ethiopie qu’au début du mois après sept ans d’exil aux Etats-Unis. Mme Birtukan a été condamnée à vie après les élections contestées de 2005.

Aujourd’hui, l’ancienne juge supervisera les élections qui se tiendront dans le pays en mai 2020. Elle doit relever un défi de taille pour rétablir la confiance dans un conseil électoral qui a longtemps été accusé d’être manipulé par l’État.

Le Premier ministre Abiy Ahmed a mis en place des réformes de grande envergure, notamment pour faire la paix avec l’Érythrée voisine, libérer les prisonniers politiques et accueillir de nouveau les groupes d’opposition armés qui étaient autrefois en exil.

Il a nommé des femmes à la moitié des postes ministériels de son cabinet et, le mois dernier, le parlement a élu la première femme présidente du pays, Sahle-Work Zewde.

 

Source: Afriquefemme

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur