« Urgence de lire », pour mettre le livre au centre des préoccupations sociales

Les villes de Port-au-Prince, de Petit-Goâve, de Jacmel, des Cayes, de Cavaillon, de Camp-Perrin, de Port-Salut et de Jérémie accueillent, du 6 au 19 septembre 2017, la première édition de la tournée « Urgence de lire ». Un événement organisé par la Coopération éducation culture (CEC), les éditions Mémoire d’encrier et la Direction nationale du Livre en Haïti (DNL). En collaboration avec la FOKAL et l’association Passagers des Vents et le soutien de Wallonie Bruxelles International (WBI), l’activité regroupe des partenaires locaux tels qu’Écolo-jeune des Cayes, la Fondation du Patrimoine des Cayes, la mairie des Cayes et la bibliothèque municipale, la bibliothèque IPDEC et l’Alliance française de Jérémie. Nous avons rencontré le responsable des opérations, M. Allenby Augustin.

Le National : Parlez-nous de ce nouveau programme « Urgence de lire » ?

Allenby Augustin : La tournée « Urgence de lire » est l’aboutissement de cinq années du programme du même nom, mis en oeuvre par la Direction nationale du Livre (DNL), les éditions Mémoire d’Encrier et l’ONG belge Coopération Éducation Culture (CEC), avec le soutien de Wallonie Bruxelles international (WBI). Ce programme a contribué à renforcer les fonds des bibliothèques publiques, de proximité et d’établissements scolaires, à faire connaître les auteurs haïtiens, africains et caribéens en Haïti donnant accès à des livres proches de l’imaginaire et du vécu des Haïtiens. Par ce programme et cette tournée, nous souhaitons mettre le livre au centre des préoccupations sociales. Car, le livre est une « arme miraculeuse » pour les jeunes Haïtiens. Il est sujet et objet d’espoir et de dignité pour des centaines de jeunes qui rêvent d’écrire un livre afin de devenir citoyens. Faire lire en Haïti est, en dehors du plaisir procurer aux jeunes, un investissement sur le temps, sur la citoyenneté et sur le vivre ensemble.

 L.N. : Quel agenda est offert a u public ?

A.A. : Un agenda chargé de rencontres autour de la littérature, de distributions de livres et de ventes-signatures : 11/9/2017 : Projection du film « Dany Laferrière invite à sa table » et causerie avec Martine Fidèle, Emmelie Prophète et Gary Victor – Fokal – salle UNESCO – 17 h. 12/9/2017 : Rencontre avec Geneviève Damas, autour de son livre « Patricia » – FOKAL – sous la tonnelle – 15 h. Soirée littéraire avec tous les participants de la caravane au Yanvalou et lectures par le collectif « Ecorchées vivantes », dirigé par Martine Fidèle, avec la participation de Yanick Lahens – Yanvalou 19 h. 13-14/9/2017 : Tournée aux Cayes et environs (visite d’écoles, Distribution de livres, ateliers d’écritures, soirée littéraire). 15-16/9/2017 : Tournée à Jérémie (distribution de livres, ateliers d’écritures, soirée littéraire). 18/9/2017 : Rencontre à la bibliothèque du Lycée de Cité Soleil, 10 h. Auteurs en signature à la librairie la Pléiade, bois patate à 13 h

L.N. : Qui sont les principaux participants/intervenants ?

A.A. : La tournée se fera avec la participation des écrivains Geneviève Damas, Martine Fidèle, Dany Laferrière, Sean Mills, Laure Morali, Blaise Ndala, Rodney Saint-Éloi, Gary Victor, Dominique Gillerot (CEC) et Dominique Batraville.

 L.N. : Comment s’organise ce renforcement des fonds des bibliothèques en Haïti ?

A.A. : Cette organisation se fait par la Direction nationale du Livre (DNL). Depuis plus de trois ans, elle reçoit des livres et les distribue dans les bibliothèques scolaires, les centres culturels et le réseau des CLAC.

 Le National : Y aura-t-il une deuxième édition ?

Allenby Augustin : Peut-être pas sur cette forme, mais les partenaires du projet à savoir Mémoire d’Encrier, la Coopération Culture Éducation (CEC) ainsi que la Direction nationale du Livre (DNL) continueront à travailler au renforcement des bibliothèques, à la vulgarisation de la lecture et à l’accessibilité des livres.

Propos recueillis par :

 Jean Emmanuel Jacquet

 

Source: le national.org

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur