« Youri Latortue est un corrompu », déclare Jacques Edouard Alexis

A l’initiative de plusieurs organisations de défense des droits humains, une marche pacifique a eu lieu, mardi, à la capitale haïtienne dans l’objectif de dénoncer le gaspillage des fonds de l’Etat et la corruption qui ronge l’administration publique.

L’ex-premier ministre Jacques Edouard Alexis qui a pris part à cette marche s’en est réjoui. L’agronome Alexis dénonce la présence des corrompus que ce soit au niveau de l’Exécutif ou au Parlement. « Je suis étonné de voir des criminels qui ont été arrêtés et mis en prison sous mon gouvernement pour vol de voitures devenir parlementaires, aujourd’hui,» balance l’ancien candidat à la présidentielle de 2010. Le parlement héberge des criminels, des bandits, s’insurge Monsieur Alexis.

L’ancien chef de gouvernement pointe du doigt particulièrement le sénateur de l’Artibonite, Youri Latortue, président de la commission éthique et anticorruption du Sénat. C’est grave que Youri se présente comme quelqu’un qui veut combattre la corruption, exclame Jacques Edouard Alexis. « Youri Latortue  est un corrompu, c’est un secret de polichinelle », indique Alexis

Jacques Edouard Alexis exige que la justice poursuive tous ceux qui sont impliqués dans des actes de corruption dans le pays, sans considération aucune de leur appartenance sociale.

« Il faut que la lumière soit faite sur la dilapidation des fonds Pétrocaribe pour sanctionner les dilapidateurs, sinon le pays fera face à une révolution », a déclaré l’ancien chef de gouvernement Jacques Edouard Alexis. Il prévoit que des événements comme ceux des 6,7 et 8 juillet derniers vont se reproduire si les dirigeants de ce pays ne font rien pour résoudre le problème de la corruption, de la passivité de la justice dans le pays.

Par ailleurs, l’ex-Premier ministre, Jacques Edouard Alexis s’est prononcé sur la nomination de Jean Henry Céant comme Premier ministre. En effet, il exprime ses doutes  quant à la capacité de Jean Henry Céant de faciliter la résolution de la crise, estimant que cette crise n’est pas liée à une affaire de Premier ministre.

Monsieur Alexis s’interroge sur la possibilité pour Jean-Henry Céant d’aborder les questions relatives entre autres à la dilapidation des fonds Pétrocaribe, à la criminalité.

Dans la même veine, Jacques Edouard Alexis dénonce le président de la République Jovenel Moise qui, dit-il, ne prend aucune disposition effective pour faire face au phénomène de la corruption, un handicap au développement du pays alors qu’il avait indiqué être le seul à pouvoir combattre ce fléau.

Source: loophaiti

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur