Haïti – RD : Les autorités haïtiennes acceptent de livrer aux dominicains l’un des meurtriers

Mardi alors que Perdenales était lourdement militarisé et que de nombreuses familles haïtiennes quittaient le pays, avec tout leurs biens, sous la protection des militaires dominicains, par crainte des représailles populaires annoncées,  une réunion se tenait dans les locaux du Corps spécialisé de sécurité frontalière terrestre (CESFRONT) à laquelle participait les autorités locales et les autorités haïtiennes (diplomatique et policières).

Au cours de cette réunion ou était présent entre autres , le maire de Pedernales, le Chef local de l’armée dominicaine, un membre de l’Ambassade d’Haïti et après négociation, les autorités haïtiennes ont accepté de livrer à la justice dominicaine, en dépit du fait qu’il n’existe pas de traité d’extradition, l’un des deux meurtriers qui avait été arrêté dans la communauté haïtienne de Banano, et activement recherché pour le meurtre d’un couple de dominicain

Cet accord a été rendu public mardi par les autorités locales, alors que la tension était à son maximum. Par ailleurs les autorités ont condamné les actes de violence enregistrés à Pedernales et demandé à la population de rester calme et de ne pas attaquer les haïtiens qui résident dans la commune déclarant « Nous regrettons que des personnes innocentes et travailleuses (haïtiens) ont dû quitter Pedernales et nous sommes tristes qu’elles aient dû fuir à cause de la persécution de certains dominicains. »

Ce mercredi la calme semblait être revenu dans la commune de Pedernales, après la tension des deux derniers jours et le retour en Haïti de plusieurs dizaines de familles haïtiennes.

Source: Haitilibre

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur