L’ex directeur du BMPAD, interdit de laisser le pays.

Sous la requête du commissaire du gouvernement près du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince.

Après s’être fait remplacer à la tête du Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD, Patrick Noramé se voit maintenant interdit de quitter le pays.

Dans une correspondance adressée au directeur de service du Bureau de l’immigration et de l’émigration, le commissaire du gouvernement près du tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Me Clamé Ocnam Daméus, requiert au directeur de passer des instructions pour que Patrick Noramé soit interdit de laisser le pays par voies aériennes, maritimes ou terrestres.

Le commissaire du gouvernement requiert, en outre, à tous et à toutes de procéder à son interpellation et de l’amener par devant lui pour les suites d’une enquête judiciaire.

A noter qu’une mesure similaire a été également adoptée à l’encontre d’un nommé  Jean Jacques Michel.

Source: loop Haiti

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur