TPS : beaucoup d’Haïtiens ont pu changer de statut

La population des Haïtiens bénéficiaires du TPS est passée de 59 000 à

25 500 aujourd’hui. Ce qui veut dire, selon l’ambassadeur d’Haïti à Washington, que beaucoup de nos compatriotes ont changé de statut aux États-Unis. Cela veut dire aussi, a précisé Paul Altidor, qu’il y en a qui n’ont pas eu le temps de renouveler le TPS. Mais ce qui est certain, a-t-il reconnu dans une interview exclusive accordée lundi au Nouvelliste à New York, le nombre des détenteurs du TPS a considérablement diminué.

La solution durable au statut de protection temporaire (TPS) pour les Haïtiens dépend beaucoup plus du Congrès que du gouvernement américain, a fait savoir l’ambassadeur d’Haïti à Washington. « Nous ne cherchons pas à avoir un renouvellement du TPS. C’est pourquoi nous redoublons d’effort afin de trouver une solution à long terme », a assuré Paul Altidor.

En juillet 2019, le programme prendra fin définitivement. C’est pourquoi « nous travaillons avec des membres du Congrès américain afin de voir quelle solution législative apporter à ce problème », a indiqué l’ambassadeur Altidor. Toutefois, il a nuancé en soulignant que le processus est relativement lent au niveau du Parlement américain vu le contexte de la migration aux États-Unis ces dernières années.

Les élections législatives de novembre prochain seront déterminantes dans l’avancement du dossier, a-t-il laissé entendre, ajoutant que l’ambassade est en pourparlers avec des congressmen tant démocrates que républicains sur le dossier du TPS.

À New York cette semaine, dans le cadre de la participation du président Jovenel Moïse à la 73e Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies, l’ambassadeur Paul Altidor a fait savoir au Nouvelliste que parallèlement au Congrès, « nous sommes en pourparlers avec l’administration américaine sur le dossier du TPS afin de savoir le nombre d’Haïtiens qui ont changé de statut dans un sens comme dans l’autre…»

L’ambassade d’Haïti à Washington n’est pas encore en mesure de dire combien parmi les 59 000 de nos compatriotes bénéficiaires du TPS ont pu obtenir un statut de résident permanent ou combien sont sortis du système. C’est ce que Paul Altidor veut découvrir en travaillant avec les autorités américaines.

Le diplomate haïtien continue d’encourager les bénéficiaires du statut de protection temporaire à se faire accompagner par des avocats d’immigration s’ils souhaitent savoir la meilleure formule pour changer de statut et rester aux États-Unis de façon régulière après juillet 2019.

Par ailleurs, Paul Altidor a souligné qu’il n’était pas trop tard pour ceux qui n’ont pas pu renouveler à temps leur TPS de le faire maintenant. Notre représentant dans la capitale politique américaine leur recommande de contacter un avocat qui leur permettra de justifier le retard. Ce retard pourrait être dû à un manque de moyens économiques, un manque d’information, ou un problème familial… peu importe, « il y a encore une possibilité légale si quelqu’un avait raté le renouvellement du TPS de le faire maintenant. Sinon, les concernés se retrouveront dans une situation d’irrégularité aux États-Unis », a affirmé l’ambassadeur Altidor.

Vous aimerez sûrement aussi Plus de cet auteur